Yo soy Betty, la fea Novela colombienne

{lang: 'fr'}

49685 300x299 Yo soy Betty, la fea Novela colombienneSi vous vous demandez l’origine d’Ugly Betty ou du Destin de Lisa, ne cherchez pas plus loin, c’est en Colombie. Terre des novelas, la Colombie a produit quelques séries dont le succès dépassant les frontières, a éveillé l’intérêt de producteurs avides de succès au box office. Yo soy Betty, la fea est sûrement la plus fameuse d’entre elles, elle-même déjà adaptée de la serie vénézuelienne Inés Duarte, secretaria.  Basée sur l’histoire classique du vilain petit canard devenant princesse, Betty (Ana María Orozco)  jeune colombienne surdiplômée au physique ingrat, trouve difficilement un simple emploi de secrétaire à Ecomoda, fameuse maison de couture. Elle s’amourache rapidement du beau Armando Mendoza (Jorge Enrique Abello) nouveau directeur et fils du fondateur de l’entreprise.
Méprisée pour son physique par ses collègues de travail et en particulier par Patricia, l’autre secrétaire choisie par Armando, au physique plus attrayant que celui de Betty mais à l’intelligence limitée, Betty devient vite indispensable à l’entreprise par ses talents de gestion et d’économiste, sortant l’entreprise maintes fois des pièges dans lesquels l’avaient mise ses ennemis. Elle finit par conquérir le coeur d’Armando comme dans toute histoire qui se termine bien.
Novela diffusée de 1999 à 2001 sur le canal RCN, avec une moyenne de trois millions et demi de Colombiens chaque soir, Yo soy Betty, la fea reste le programme le plus regardé de la télévision colombienne. La diffusion dans de nombreux pays ne se fit pas attendre ainsi que plusieurs adaptations dans le monde entier.

    You can laissez un commentaire, or trackback from your own site.

    Laissez un commentaire

    *