Le tourisme se développe… (Partie II)

{lang: 'fr'}

colombia tourism reality 300x122 Le tourisme se développe... (Partie II)L’Etat colombien continue sa politique de promotion du tourisme, l’industria sin chimeneas a plus que jamais les faveurs des investisseurs privés et du pouvoir colombien.
D’après les chiffres du Ministère du Commerce, le nombre de voyageurs est passé à 345 138 pour le premier trimestre de l’année 2010 au lieu de 311 363 en 2009.
L’écart le plus impressionnant concerne le trafic aérien sur le territoire colombien, qui passe de 1 401 000 de passagers lors des deux premiers mois de l’année 2009 à 1 953 000 en 2010. Cette augmentation serait dûe à la diminution du prix des billets d’avion.
Cet afflux de touristes a bien évidemment augmenté le nombre de devises laissées dans le pays. De 2,5 milliards de dollars en 2008 à 2,66 milliards de dollars en 2009, le tourisme se place en troisième place pour les exportations derrière le pétrole et le charbon.
Conscient de la crise, la Colombie sait qu’elle ne doit pas relâcher ses efforts en multipliant les actions de promotion (foires internationales, campagnes publicitaires etc.) ainsi que de continuer à améliorer les conditions de sécurité.
La visite des parcs naturels a connu aussi une certaine augmentation, passant de 611 000 touristes en 2008 à 704 000 en 2009. Le parc de Chicamocha, que j’ai eu le plaisir de visiter, fait partie des progressions les plus notables avec 80 052 visiteurs pour les deux premiers mois de l’année, soit une augmentation de 11% par rapport à 2009.
L’augmentation du tourisme a aussi pour cause le développement des lignes aériennes, jusqu’à 203 vols nationaux par semaine et donc par conséquent, le nombre de places disponibles diminuant de ce fait, le tarif des billets d’avion d’environ 16% et augmentant les offres de vol pas cher.
Le secteur touristique sera donc une priorité pour le futur président de la République, ce qu’a bien compris Juan Manuel Santos qui a assuré vouloir élargir l’offre touristique : ecotourisme, tourisme médical, culturel etc.; tout en renforçant la police touristique ainsi que le secteur hôtelier et culinaire. Pour Germán Vargas Lleras, candidat aux présidentielles sous les couleurs du Partido Cambio Radical, l’objectif est d’accueillir 5 millions de touristes et créer 300 000 emplois en 2014. Selon lui, pour remplir ces objectifs, il faudrait travailler autour de quatre points : les institutions, l’offre touristique, la demande touristique ainsi que la compétitivité.

    You can laissez un commentaire, or trackback from your own site.

    One Response to “Le tourisme se développe… (Partie II)”

    1. Très bien tout ça, vive la Colombie, Mockus président!!!

    Laissez un commentaire

    *