El Expreso del hielo : l’OVNI Mano Negra en Colombie (1993)

{lang: 'fr'}

Mano Negra El expreso del hielo Colombie El Expreso del hielo : lOVNI Mano Negra en Colombie (1993)En 1993, une joyeuse bande de saltimbanques (trapézistes, chanteurs, écrivains, etc.) menée par le groupe de rock français, Mano Negra, décida d’entreprendre la remontée du fleuve Magdalena, de Bogotá à Santa Marta à bord de l’Expreso del Hielo, prêté par la compagnie Ferrovías.
Le pari était de parcourir l’ancien trajet de l’Expreso del sol, une des trois lignes ferroviaires de la Colombie.
A cette époque, cette entreprise paraissait une pure folie. Traverser la moitié d’un pays comme la Colombie, en proie aux cartels et autres guerillas, était plus qu’une aventure pour une bande de frenchy.
Le voyage ne se déroula pas comme prévu. D’incidents techniques en désorganisation totale, la tournée se transforma en cauchemar. Malgré le bon accueil fait par le peuple colombien, les désistement se multipliaient. La tension devenait palpable parmi les membres de l’Expresso del hielo qui décidèrent de mettre un terme à cette tournée.Mais c’était sans compter sur le pays hôte qui aurait pris cet abandon pour un affront. Une fois entrepris cette expédition, ils étaient dans l’obligation de parcourir les 2000 km de l’aller-retour Bogotá-Santa Marta.
Plusieurs années plus tard, Manu Chao déclara que El Expreso del hielo fut assurément l’une des expériences les plus fortes de sa vie.

 

    You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

    2 Responses to “El Expreso del hielo : l’OVNI Mano Negra en Colombie (1993)”

    1. Victoria dit :

      Il existe un livre  » Un train de glace et de feu (ed. Plon 1994) » qui raconte au jour le jour toutes les expériences vécues pendant ce voyage. Il s’agit d’un écrit, sous forme d’un journal de voyage avec des interviews et des photos, réalisé par Ramon Chao (le père de Manu et ancien journaliste de la Maison Radio France) qui les a accompagné tout au long du parcours.

      un extrait du livre à partager sur une réflexion toujours d’actualité:
      question posé à Diablito (le cheminot)

       » ça vous a impressionné? (l’accueil des gens colombiens tout au long du parcours)

      Diablito: Moi, pas tellement. Je pense, j’espère plutôt, que ça doit impressionner le gouvernement, qui a laissé péricliter le patrimoine de tout un peuple. »

      Résultat…. je crois qu’ils réfléchissent encore ….

    2. Sébastien dit :

      Bonjour Victoria,
      Oui, cette aventure incroyable est racontée dans le livre « Un train de glace et de feu  » de Ramon Chao (je croyais l’avoir mentionné dans mon article…).
      Merci, en tout cas, pour cette précision et pour cet extrait qui en dit long sur l’histoire de la Colombie (d’ailleurs, vous m’avez redonné l’envie de me procurer ce livre).

    Laissez un commentaire

    *