La Coupe du Monde des moins de 20 ans en Colombie : un succès?

{lang: 'fr'}

coupe du monde des moins de 20 ans colombie juan manuel santos 300x192 La Coupe du Monde des moins de 20 ans en Colombie : un succès?Après chaque grande compétition internationale, vient l’heure des bilans. En Colombie, l’heure est plutôt au positivisme. Malgré quelques petits couacs au niveau des délais pour les stades et quelques frayeurs lors d’une cérémonie d’ouverture quelque peu ratée, l’organisation de ce Mondial a été à la hauteur, notamment au niveau de la sécurité, plus performante qu’en Afrique du Sud selon la FIFA.
Cette réussite a fait dire à Joseph Blatter, président actuel de la FIFA, que la Colombie était prête pour l’organisation de la Coupe du Monde en 2026.
En ce qui concerne les participants, les délégations des différents pays ont été enchantées par l’hospitalité et la gentillesse du peuple colombien.
Le nombre des spectateurs a aussi été au rendez-vous. Sans tenir compte des demi-finales ni de la grande finale entre le Portugal et le Brésil, le comité d’organisation a déclaré que 1.170.631 spectateurs avaient assisté aux différents matchs de cette Coupe du Monde juvénile.
La Fédération colombienne de football a ajouté que si tous ceux qui ont acheté des billets pour les demi, finale et troisième place vont au stade, le chiffre de 1.295.586 spectateurs, réalisé en Egypte, sera battu au profit d’un nouveau record de 1.312.462 spectateurs. Portant la moyenne par match a 26.249 spectateurs contre 25.911 lors de l’édition égyptienne.
Après toutes ces louanges, vous devez vous demander pourquoi émet-il un doute sur le succès de cette Coupe du Monde. Eh bien, tout simplement pour l’existence d’un gros point noir. Le faible nombre de touristes attirés par la Colombie. Plus de 30.000 étaient attendus, seulement 7.000 s’y sont rendus. Un échec pour le gouvernement colombien qui pensait faire de la Coupe du Monde des moins de 20 ans une vitrine touristique et un tremplin pour le développement du tourisme en Colombie.
A quoi pourrait-on attribuer cet échec? la mauvaise réputation persistante de la Colombie? Le faible abattage médiatique? L’inéquation entre le supporter de football et l’amoureux de la Colombie? Toutes ces hypothèses peuvent être envisageables.
Toujours est-il que la Colombie, se rêvant en grand du tourisme mondial, s’est rendue compte que le chemin était encore long avant d’exploiter l’énorme potentiel qu’elle renferme.

    You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

    2 Responses to “La Coupe du Monde des moins de 20 ans en Colombie : un succès?”

    1. Arthur C. dit :

      Bonjour,
      J’étais présent en Colombie au début de la compétition avant de rejoindre l’Argentine pour un voyage. J’ai même eu le plaisir d’assister au France-Colombie du premier tour. L’ambiance était vraiment génial mais malheureusement il est vrai que les supporters étrangers étaient plutôt rares.

    2. Sébastien dit :

      Bonjour Arthur,
      Oui, comme je le souligne dans mon article, la coupe du monde fut une réussite en tous points sauf en ce qui concerne l’affluence touristique.
      Mais bon, la Colombie y travaille. Ce n’est qu’une question de temps…

    Laissez un commentaire

    *