« La pollera colora » un grand classique de la musique colombienne

{lang: 'fr'}

la pollera colora musique colombie 300x225 La pollera colora un grand classique de la musique colombienne« La pollera colora » est une chanson mythique du folklore colombien. Cette cumbia, composée par Wilson Choperena, il y a plus de 50 ans, possède plus de vingt versions différentes qui s’écoutent de Mexico à Buenos Aires.

Les paroles lui auraient été inspirées par la figure sensuelle d’une jeune afro-colombienne dans un club du port pétrolier de Barrancabermeja. Quant à la mélodie, elle aurait été composée par Juan Madera. Tous deux, à cette époque, faisaient partie de l’orchestre de Pedro Salcedo. En 1963, la « Pollera Colora » fut enregistrée sous le label Tropical à Barranquilla.

Pendant que la chanson devenait chaque jour plus célèbre, l’orchestre de Salcedo s’installa à Bogotá avec Choperena et Madera. Ce dernier, ne supportant pas le froid, ne tarda pas à retrouver sur sa costa natale. Par la suite, Choperena enchaîna les interviews et les publications sans jamais accorder le crédit de la mélodie à Madera.

En 2000, lassé de cette injustice, Madera décida de poursuivre en justice Choperena. En janvier 2010, Choperena fut condamné par le tribunal de Bogotá à deux ans de prison et à 10 millions de pesos d’amende. Choperena, actuellement âgé de 87 ans et dans une situation économique assez précaire, n’exécutera vraisemblablement pas sa peine vu son âge avancé. Cependant, il devra verser les 10 millions de pesos que lui réclame Madera, si son appel est rejeté.
En résumé, une bien triste bataille autour de la chanson « la plus colombienne » de l’histoire.

    You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

    Laissez un commentaire

    *