Les Parc Nationaux en Colombie, pierre angulaire de la préservation de l’environnement

{lang: 'fr'}
la Cueva de los Gu%C3%A1charos parc national colombie 300x225 Les Parc Nationaux en Colombie, pierre angulaire de la préservation de lenvironnement

La Cueva de los Guácharos

Dans le souci de préserver la planète, la Colombie, l’un des cinq pays les plus biologiquement diversifiés au monde, a rallié, il y a plus de 50 ans, la vague écologique qui s’emparait de notre planète.

Première conséquence à cette prise de conscience, en 1960, la Cueva de los Guácharos fut déclarée premier Parc National de Colombie.
Aujourd’hui, après un long chemin, le pays possède tout un système national d’aires protégées dont la fonction est de protéger la biosphère et la biodiversité colombienne et, entre autres fonctions, de prévenir l’extinction d’espèces de flore et de faune.

Le travail de protection de l’environnement n’est point facile. La chasse illégale sur terre et dans l’océan, l’exploitation forestière, les cultures illégales et les problèmes de violence dans le pays ont rendu la tâche très ardue.
Pour répondre à ces difficultés, Guardaparques Voluntario a été crée, invitant toute personne (colombienne ou étrangère), entre 18 et 60 ans, à faire partie d’un réseau de volontaires préoccupés par la préservation de la nature en Colombie.

Le rôle d’un Guardaparques Voluntario est de réaliser diverses tâches comme des travaux de maintenance dans les Parcs, de la prévention auprès des usagers, etc.
Pour devenir un Guardaparques Voluntario, il suffit de participer à une sélection. Une fois la personne sélectionnée, elle décidera si elle s’engage pour un ou six mois. Faire partie des Guardaparques Voluntario ne coûte rien. Il suffit seulement de couvrir à ses besoins élémentaires (alimentation, transports, etc.).

A l’heure actuelle, le pourcentage du territoire colombien préservé dans les parcs nationaux est de 9,98% du territoire terrestre et de 1,30% du territoire marin.
La Colombie possède 56 Parcs Nationaux. Le plus petit parc est le sanctuaire de Flora Isla de la Corota, situé dans la Laguna de la Cocha dans le département de Nariño.
Le plus grand est le Parc National Chiribiquete, situé dans les départements de Guaviare et de Caqueta. Il couvre une superficie de 1.280.000 d’hectares et oscille entre 300 et 1.000 mètres d’altitude.

    You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

    2 Responses to “Les Parc Nationaux en Colombie, pierre angulaire de la préservation de l’environnement”

    1. Romain dit :

      C’est curieux puisque le Guácharo, cet oiseau nocturne frugivore, donne également son nom à un parc national au Venezuela situé dans l’état de Monagas. En fin de journée, on peut assister à leur spectaculaire sortie de la grotte en quête de nourriture. Je déconseille fortement l’entrée dans la caverne aux âmes sensibles en raison du cri strident qu’ils émettent et de l’odeur nauséabonde qui y règne……

    2. Sébastien dit :

      Bonjour,
      Je ne savais pas qu’il existait un parc national de ce nom au Venezuela. Les similitudes sont assez frappantes…
      Merci pour cette contribution :)

    Laissez un commentaire

    *