« Témoin indésirable » et « Impunité » deux documentaires sur le conflit armé en Colombie

{lang: 'fr'}

temoin ind%C3%A9sirable film colombie hollman morris 225x300 Témoin indésirable et Impunité deux documentaires sur le conflit armé en ColombieArte a diffusé jeudi et vendredi deux documentaires traitant du conflit colombien. Les deux films, réalisés par Juan José Lozano et Hollman Morris, un journaliste colombien (même si son nom ne l’indique pas) menacé de mort pour ses prises de position très tranchées, tentent d’éclairer le téléspectateur sur la situation colombienne et sur les enjeux politiques et financiers qui se cachent dans l’ombre.

« Témoin indésirable » suit pas à pas les traces d’Hollman Morris dans sa lutte pour la vérité sur le conflit colombien. Il présente le phénomène des desplazados, ces paysans chassés de leurs terres par les différents acteurs du conflit : FARC, paramilitaires et même dans ce cas précis l’armée, quand ils sont soupçonnés de cultiver la coca. Les forces anti-émeutes pénètrent dans le village et brûlent tout, forçant les population démunis à renforcer les rangs des indigents dans les quartiers défavorisés des grandes villes.

Certaines interrogations deviennent plus claires au fil des minutes. On se rend compte que les paramilitaires, dans un premier temps groupes d’auto-défense contre la guerrilla, sont vite devenus des milices aux ordres des politiques et industriels désireux de contrôler les ressources et les urnes de ces différentes régions. Si on devait résumer ce conflit en une ou deux phrases, on pourrait dire : « une minorité prête à tout pour accroître son pouvoir et une majorité pauvre et silencieuse victime de la violence ».

hollman morris 300x197 Témoin indésirable et Impunité deux documentaires sur le conflit armé en ColombieLes médias colombiens ne sont pas non plus épargnés. Hollman Morris les résume en quelques mots « le divertissement a supplanté depuis longtemps les émissions d’opinion ». Il accuse également les médias de copinage avec le monde politique et ainsi de passer les informations sur le conflit colombien aux oubliettes ou au « filtre officiel » du gouvernement. Pour ne pas rentrer dans le moule de la propagande d’Etat, Morris est un journaliste menacé. Sa famille et lui bénéficient d’une protection rapprochée suite à de nombreuses menaces de mort.

« Témoin indésirable » porte un peu trop bien son nom. Hollman Morris est indésirable pour le pouvoir, l’armée, etc. mais il finit presque par le devenir aussi pour les téléspectateurs, tant sa vie personnelle et sa présence prennent trop de place dans le documentaire. Personnellement, j’aurais préféré le voir plus « indésirable » sur le terrain, au plus près des faits.

« Impunité » prend le contrepied de « Témoin indésirable ». Point d’Hollman Morris à l’écran. SeulementImpunit%C3%A9 hollman morris colombie 212x300 Témoin indésirable et Impunité deux documentaires sur le conflit armé en Colombie un narrateur qui aiguille le téléspectateur dans sa compréhension du documentaire. L’accent est ici mis sur les familles des victimes et sur leurs tortionnaires, les chefs des groupes paramilitaires, avec en toile de fond, les politiques corrompus, adeptes de la parapolitica.

On observe le déroulement de procès déjà joués d’avance, tellement il est évident que les vrais coupables, politiques et financiers, seront au final épargnés. Quelques têtes finiront par tomber pour contenter l’opinion publique, mais l’impunité finira par l’emporter… comme toujours…

    You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

    6 Responses to “« Témoin indésirable » et « Impunité » deux documentaires sur le conflit armé en Colombie”

    1. Romain dit :

      Sébastien, je partage le même point de vue concernant le documentaire « Témoin Indésirable ». On a véritablement affaire à une hagiographie d’Hollman Morris surtout dans la deuxième moitié du documentaire où il se fait remettre ses divers prix et commence à se faire menacer de mort. Néanmoins, on se rend bien compte des exactions commises par les forces gouvernementales poussant les populations démunies à fuir les régions dévastées par le conflit.
      Quant à « Impunité », mis à part les semblants de procès pour les familles de victimes, il démontre bien l’infiltration des AUC au plus haut niveau de l’appareil d’État grâce aux nombreuses révélations de l’ex-commandant du Bloc Calima, Éver Veloza.

      D’ailleurs, tout récemment, l’ancien chef des services secrets (DAS) et proche collaborateur de l’ex président Uribe, Jorge Noguera, a été condamné à 25 ans de prison par la Cour suprême pour association de malfaiteurs et d’homicide. Et ce n’est pas fini, puisqu’il est également inculpé dans une autre affaire, celle des écoutes téléphoniques de journalistes et responsables politiques d’opposition. Ce n’est sans évoquer plusieurs de ses collaborateurs qui sont,eux aussi, impliqués dans ces scandales….autant dire que ce n’est que le commencement de longues enquêtes qui promettent de réserver bien des surprises….

    2. Sébastien dit :

      Oui, tout à fait. Cela se rapproche de plus en plus d’Uribe. Petit à petit, on monte au plus haut sommet de l’Etat.
      Merci Romain pour ce commentaire rempli de bonnes informations. :)

    3. Romain dit :

      Sébastien, c’est avec un grand plaisir que je lis tes articles passionnants et prends le temps de les commenter au gré des actualités dont je dispose et au travers de ma propre expérience en Colombie.
      Merci à toi pour avoir créer ce site exclusivement dédié à ce magnifique pays, hélas, encore stigmatisé par une large majorité de français!!

    4. Sébastien dit :

      Merci. Ton commentaire me fait très plaisir et m’encourage à continuer dans cette voie.
      Avant de créer ce blog, j’ai, en effet, constaté que la blogosphère n’avait que peu ou pas de sites consacrés à la Colombie, en tant qu’entité culturelle, sociale, etc. C’était plus la plupart du temps des « journaux de bord », intéressants souvent, mais ne parlant que trop rarement de ce qui fait la richesse de la Colombie, sa culture, son peuple, sa nature, etc.
      Je me suis donc dit que je pouvais essayer d’apporter une petite touche personnelle. :)

    5. Romain dit :

      Sortie du film ce mercredi 25 avril 2012 dans les salles de cinéma en France!

    6. Sébastien dit :

      Merci Romain pour l’info. :)

    Laissez un commentaire

    *