Cabo de la Vela, le trésor de la péninsule de La Guajira

{lang: 'fr'}

cabo de la vela colombie 300x201 Cabo de la Vela, le trésor de la péninsule de La GuajiraLe tourisme sur la côte Caraïbes colombienne est la plupart du temps incarné par Cartagena de Indias et par le charme de la Ciudad Amurallada; et par Santa Marta et le Parc Tayrona qui conquiert de plus en plus de touristes nationaux et étrangers. Cependant, ces destinations restent relativement conventionnelles et sont l’apanage de la plupart des touristes. Si l’on veut sortir des sentiers battus, éprouver un tant soit peu d’aventure et d’immensité, il faut se rendre au Cabo de la Vela, l’un des plus bels endroits de la planète dixit quelques touristes qui ont eu la chance de visiter ce site au nul autre pareil sur la côte caraïbe.

Cabo de la Vela se trouve dans la péninsule de La Guajira, pas très loin de la frontière vénézuélienne. Il reste un site relativement préservé des touristes (même si leur nombre augmente d’année en année) de par sa situation géographique isolée et sa région pas encore complétement sécurisée (du moins dans les têtes). Pour s’y rendre, le plus facile est soit de partir de Santa Marta en voyage organisé, soit de Riohacha en bus et en jeep.
Cabo de la Vela est un cap relativement désertique qui abrite un petit village de pêcheurs et une partie de la communauté indigène des Wayuu, qui nomment ce lieu, Jepirra. C’est un endroit sacré pour ce peuple car il serait une « passerelle » vers l’au-delà pour leurs âmes défuntes.

A côté de Cabo, on peut admirer el Ojo de Agua, un site qui renferme une source d’eau douce en forme d’oeil.
Ensuite, un peu plus retiré, après un trajet en 4X4, on arrive à El Faro, un lieu magique pour admirer les couchers de soleil. Et pour finir, on peut se rendre à El Pilón de Azúcar, appelé ainsi pour le relief de la montagne, où l’on trouve une magnifique plage de sable fin.

Cabo de la Vela est une destination à privilégier pour tous les fans d’écotourisme. Elle est l’un des trésors de la côte caraïbe, relativement bien exploitée par rapport à son homologue pacifique encore très ignorée des touristes et des agences de voyages, malgré des plages comme Bahía Solano dans le département du Chocó, quinzième du classement des cinquante plus belles plages du monde de la chaîne américaine CNN.

Voici la vidéo de « Te amo y te amo » de Felipe Pelaez, qui illustre mieux que mille photos la beauté incomparable du Cabo de la Vela (entre autres). Coupez le son si vous n’aimez pas la musique et admirez la beauté des paysages. icon smile Cabo de la Vela, le trésor de la péninsule de La Guajira

    You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

    3 Responses to “Cabo de la Vela, le trésor de la péninsule de La Guajira”

    1. Romain dit :

      Sébastien, j’ai bien apprécié ton petit clin d’œil à la beauté des paysages, tu es sur qu’il n’y a que les paysages? ;)
      Le site, fortement exposé aux vents qui soufflent en discontinue, se caractérise par son parc expérimental d’éoliennes situé de l’autre coté du Pilón de Azúcar. Le projet est sous l’autorité de Empresas Públicas de Medellín, 1ère entreprise prestataire des services de distribution d’énergie, de gaz, d’eau et de télécommunications en Colombie.

    2. Romain dit :

      Que du bonheur cette video!! on ne se lasse pas de la regarder!! Je dirais même plus : augmentez le son et essayez d’apprendre les paroles! Une belle chanson d’amour comme les colombiens savent les composer!!!

    3. Sébastien dit :

      Héhé oui c’était avant tout pour les paysages mais après, libre à chacun d’apprécier ce qu’il veut ;)

    Laissez un commentaire

    *