Le Top 5 des paysages de l’Eje Cafetero

{lang: 'fr'}

eje cafetero colombie 300x224 Le Top 5 des paysages de lEje CafeteroLe paysage de l’Eje Cafetero colombien se distingue par sa beauté incomparable, de plantations de café, zones forestières et corridors biologiques, stratégiques pour la conservation de la biodiversité mondiale. Ainsi, vallées, crêtes, versants de pentes douces, glaciers escarpés et volcans composent ce paysage unique, reconnu par l’Unesco, à la mi-2011, comme partie intégrante du Patrimoine Mondial de l’Humanité.

Voici le top 5 des paysages de l’Eje Cafetero :

1) Laguna verde encantada
Au milieu du parc national de Los Nevados et ses 55 000 hectares, on ne trouve pas seulement la « laguna Otún », qui alimente en eau les habitants de Pereira. Le site a également un autre lieu magique d’une beauté exceptionnelle: La Laguna Verde Encantada, réserve d’eau vert émeraude qui se trouve entre les montagnes de Santa Isabel et de El Cisne à une altitude de 4.200 mètres d’altitude.

2) Valle del Cocora
Dans les contreforts de la Cordillère Centrale se trouve l’une des vingt merveilles de Colombie. La Valle del Cocora, zone tampon du Parc National Los Nevados, situé dans la municipalité de Salento, département du Quindio. On y trouve le fameux palmier à cire Du Quindio(Ceroxylon quindiuense). Dans le monde il y a 12 espèces de ce palmier, dont sept sont en Colombie, et quatre sont dans le Cocora.
Le lieu a cinq réserves écologiques accessibles à pied ou à cheval, avec des parcours allant de une à cinq heures. Pour les plus aventureux, l’excursion écologique « Parque Los Nevados » dure trois jours et traverse la cordillère centrale à 3850 mètres jusqu’à 5000 mètres

3) Parc National Tatamá
Dans la Cordillère Occidentale, les touristes et les habitants trouvent un paramó intact en excellent état, ce qui fait du parc Tatamá un refuge naturel intact pour plusieurs espèces végétales et animales.
Tatamá est un mot « embera » qui signifie «grand-père des fleuves.
Le Parc National Tatamá est la limite du Risaralda avec les départements de Valle del Cauca et du Chocó. Avec une superficie de 51.900 hectares cette réserve protège plusieurs lacs, rivières et ruisseaux de la région, qui irriguent le territoire de municipalités comme La Celia, Santuario, Apia et Pueblo Rico.

4) La réserve naturelle de Rio Blanco
La réserve écologique Rio Blanco, également considéré comme l’AICA (Área de Interés Ambiental Para La Conservación de las Aves Silvestres en el Neo trópico), est située à 3 kilomètres au nord-est de Manizales, Caldas.
Il s’agit d’un lieu visité par au moins 6.500 personnes chaque année, appréciant la grande biodiversité: 61 espèces de mammifères, 372 espèces d’oiseaux, 40 espèces d’orchidées, 25 espèces de broméliacées, etc.
En plus d’être la source de 35% de l’eau de l’aqueduc de Manizales, elle est la plus grande « forêt de nuage » – forêt tropicale de montagne, située entre 1 000 et 3 000 mètres d’altitude, qui baigne dans une brume fréquente – dans la municipalité (3.217 ha.).

5) Termales de Santa Rosa de Cabal
Situé dans un lieu privilégié pour les loisirs et la détente, avec un environnement écologique unique, elles offrent aux visiteurs montagnes, cascades et sources thermales jaillissant de la terre à une température de 70 ° C.
Les Termales de Santa Rosa de Cabal offrent aux visiteurs dans le chemin de montée, un imposant et majestueux panorama de chutes d’eau froide et de piscines thermales ainsi que de sentiers écologiques pour en savoir plus sur la beauté et la riche biodiversité de la région. Les sources thermales fournissent aux nageurs santé et de bien-être.

    You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

    Laissez un commentaire

    *