« Echappées Belles : Aux sources de la Colombie »

{lang: 'fr'}

echappées belles colombie 300x231 Echappées Belles : Aux sources de la ColombieEn ce moment, on peut dire que les reportages sur la Colombie ne manquent pas. Après « Faut pas rêver », c’est « Echappées Belles » qui a consacré un numéro fort réussi à la Colombie. En dehors des sempiternelles parties sur les indiens Kogis ou Wayuu, « Echappées Belles » a proposé des reportages originaux sur la ville de Cartagena de Indias; l’Islote, une petite île avec la plus grande densité de population au monde; et sur un « surf camp » près de Santa Marta, très tourisme durable.

Un point que je trouve assez dommage, mais cela concerne la plupart des reportages français sur la Colombie, c’est l’omniprésence de la côte caraïbe. On ne voit jamais par exemple des villes comme Bucaramanga et sa région, Tunja, Villavicencio, ni vraiment Bogotá au final.

Mis à part cette petite critique, ce numéro d’Echappées Belles m’a paru vraiment très réussi. La partie sur Cartagena était très intéressante. La rénovation architecturale de la ville, les traditions ainsi que l’origine du style musical, champeta, permettaient d’approfondir notre connaissance de cette ville.

L’Islote, également était très enrichissant, même si j’avais déjà vu un reportage en espagnol consacré à cette particularité colombienne. La vie de ces gens et l’harmonie dans laquelle ils paraissaient vivre étaient très touchantes. On pointe souvent la promiscuité comme une des causes des nombreux problèmes sociaux actuels. Eh bien là, ce n’est vraiment pas le cas. Aucune délinquance et un sentiment d’appartenance à la communauté très important.

Pour finir, je recommande à tout le monde de voir ce reportage et de profiter des magnifiques images qu’il propose (car c’est l’une aussi de ses grandes qualités).

    You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

    Laissez un commentaire

    *