Mon installation en Colombie…

{lang: 'fr'}

Il fallait bien que ça arrive après tant d’années… entraperçue, rejetée, réenvisagée… et finalement adoptée en ce début d’année 2016… je ne vais pas vous mentir, le coeur y est pour quelque chose… et ce jusqu’à la ville choisie.

Barranquilla est donc le lieu où je vais passer les dix prochains mois – et plus si affinités. Une ville chaude et côtière qui possède son propre charme… et ses propres problèmes.

plagebarranquilla 300x225 Mon installation en Colombie...

Cela fait presque trois mois que je suis arrivé et je peux déjà dresser un premier bilan positif de mon installation en terre colombienne. Le climat est bon, chaud mais pas trop (merci les alizées jusqu’en mars-avril, je crois) et le soleil est au rendez-vous. Les formalités d’installation se sont faites petit à petit (cedula de extranjeria, voiture, etc.). On est sur la côte colombienne, donc faut rester zen.

Afin d’être clair et précis, je vais commencer par énumérer les aspects positifs de mon installation et ensuite évidemment les inconvénients – eh oui il en existe partout.

La première chose positive comme je l’ai déjà dit est le climat. Je ne vais pas épiloguer plus là-dessus. Sachez juste que savoir qu’il fait zéro et moins en France, c’est assez jubilatoire quand on se promène toute la journée en t-shirt ou en chemise – je sais j’ai un petit côté vicieux.

Deuxième aspect positif : le rythme de vie tranquille, voire un peu trop à mon goût. Mais cela fait du bien de se déconnecter du stress de la France.

L’alimentation constitue le troisième aspect. Non, je ne veux pas dire que la gastronomie colombienne est meilleure que la française. Seulement qu’ici au moins, on a l’impression de manger des meilleurs produits et de pouvoir savourer des jus frais de dizaines et de dizaines de fruits. Les plats préparés surgelés ou non sont relayés dans des frigos qui semblent rester figés pour l’éternité – et qu’ils y restent vous me direz !

Voilà à peu près, les aspects positifs que je comptabilise de mon installation en Colombie (outre l’amour bien sûr…). Pour les aspects négatifs, la liste n’est pas plus longue, rassurez-vous. Elle est même constituée uniquement d’inconvénients que tout expatrié français ressent une fois au moins dans sa vie.

Premièrement, Barranquilla, malgré le soleil et la plage, est une ville où… l’on s’ennuie assez vite. Les activités sont limitées et on se retrouve vite à aller d’un centre commercial à un autre, d’un cinéma à un autre… et guère plus.Certains francophones installés ici m’ont déjà dit que cela pourrait être bien pire, par exemple, être à… Valledupar (mes plates excuses aux habitants de Valledupar).

Deuxièmement, tout est payant, rien n’est gratuit. Vous allez me dire, normal. Ben en fait, si l’on compare avec la France, non. Vous voulez un extrait d’acte de naissance? Il faut aller chez un notaire (première différence avec la France), et comme ce dernier ne travaille pas gratuitement, il faut le payer : environ 6 ou 7.000 pesos selon les notariats. Vous voulez un apostille? Entre 50 et 60.000 pesos à la Gobernación. En France, il vous suffit de vous rendre à la cour d’appel la plus proche et vous l’obtenez sous deux jours ouvrables. Et d’autres exemples, il y en a encore…

Ensuite, je dirai que les autres inconvénients sont propres à tout expat comme je l’ai précisé plus haut : nostalgie de ses habitudes françaises, de son village ou de sa ville, de sa famille et de ses amis, etc.

Enfin, telle est la vie. Le futur nous indiquera notre chemin…

    You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

    One Response to “Mon installation en Colombie…”

    1. Nelly Acevedo dit :

      Ça me fait plaisir de lire un témoignage si positif. La Colombie, comme d’habitude, est un pays qui ouvre les portes et les coeurs aux gens, peu importe leurs origines; c’est l’un de nos atouts majeurs. Je vous souhaite, monsieur, une très bonne continuation dans ce beau pays: plein de d’amour, de joie, mais aussi de chaos et de mystique (malgré ces derniers aspects, le soleil est toujours là :) ).

    Laissez un commentaire

    *