Archive for the ‘Culture’ Category

Un marché de plantes aromatiques à Bogotá…

{lang: 'fr'}

marché herbes martires bogota 300x225 Un marché de plantes aromatiques à Bogotá...La nuit à Bogotá, la place Samper Mendoza bouillonne d’activité. L’unique marché de Colombie de plantes aromatiques, médicinales, etc. requiert de l’obscurité pour maintenir la fraicheur et la qualité de ses produits.

Romarin, coriandre, camomille, et bien d’autres plantes plus exotiques pour nous autres européens, se retrouvent dans ce marché, qui se réunit les lundis et les jeudis dans le quartier Mártires, en plein centre de Bogotá.

Plus de 400 vendeurs s’y retrouvent pour vendre environ 200 variétés de plantes, de trois heures jusqu’à six ou sept heures du matin.

La tradition de ce marché remonterait à l’époque pré-hispanique car d’après les experts, la fondation de Bogotá en 1538 s’est faite à l’endroit qui est aujourd’hui la Plaza Santander, à cette époque une place de marché pour les herbes.

Le marché des herbes est vite devenu un lieu de rencontre entre les femmes indigènes et européennes, qui ont chacune apporté leurs connaissances en la matière.

Exposition « Nocturnes de Colombie » à Paris

{lang: 'fr'}

nocturnes de colombie Exposition Nocturnes de Colombie à Paris« Nocturnes de Colombie » est une exposition qui a lieu du 17 septembre 2013 au 2 février 2014 au Quai Branly à Paris. Elle a pour but de mettre en valeur le travail de photographes majeurs de la scène colombienne : Juan Manuel Echavarría (Medellín, 1947), José Alejandro Restrepo (Bogotá, 1959), Miguel Angel Rojas (Bogotá, 1946) et Oscar Muñoz (Popayan, 1951).

Le parcours de l’exposition se divise en quatre sections, chacune consacrée à un des artistes. Il permet de mettre en relief le lien qui existe entre les différents artistes, véritables témoins de la société colombienne, meurtrie au fond d’elle-même par tant d’années de conflit.

Exposition « Colombie, vie déracinée? »

{lang: 'fr'}

Colombie vie déracinée exposition 300x199 Exposition Colombie, vie déracinée?Du 15 octobre au 22 novembre, aura lieu à Paris, plus précisément à la Grange aux Belles
6, rue Boy Zelensky, une exposition intitulée « Colombie, vie déracinée? » sur le problème des « desplazados » en Colombie.

Fruit de la rencontre entre le photojournaliste français, Damien Fellous, et la commissaire d’exposition colombienne, Mariana Aguilar, « Colombie, vie déracinée? » a pour but d’interpeler l’opinion sur la situation dramatique que vivent de nombreuses communautés rurales en Colombie.

Déplacées de force par les FARC, l’armée ou des groupes paramilitaires, ces communautés n’ont de choix que fuir ou de résister telles quelques communautés indigènes comme les Nasa dans la région du Cauca, trop attachées à leur terre et à leurs traditions pour envisager un quelconque départ.

Le vernissage de l’exposition a lieu le vendredi 18 octobre de 19h à 21h30. Pour plus d’informations sur cette exposition, consultez le site : ici.

Partir au Carnaval de Negros y Blancos à San Juan de Pasto en Colombie

{lang: 'fr'}

Carnaval de Negros y Blancos 300x224 Partir au Carnaval de Negros y Blancos à San Juan de Pasto en ColombieLe carnaval annuel des Noirs et des Blancs se déroule du 2 au 7 Janvier à San Juan de Pasto, au sud-ouest de la Colombie. Afin de rejoindre la capitale de la Colombie, il est nécessaire de faire escale à Paris. Pour les provinciaux ce sera une occasion pour profiter des joies de la capitale avant un séjour de rêve en Colombie.

En hiver, Paris se remplit d’une atmosphère toute particulière, faite de chocolat chaud ou de vin chaud sur les nombreuses terrasses chauffées, de lumières féeriques de Noël parant les arbres des Champs Elysées ou la cathédrale Notre-Dame, des patinoires en plein air. Et quel plaisir de se remplir l’estomac de la gastronomie parisienne lorsqu’il fait froid. Enfin, la visite des incontournables musées de Paris sont encore plus plaisant lorsque les températures extérieures sont à la baisse. Pour séjourner une ou plusieurs nuits dans la capitale, une réservation depuis un site spécialiste d’hôtels comme celui-ci vous sera indispensable pour obtenir les meilleures offres du moment.

La Colombie est une destination très appréciée des touristes et d’autant plus si vous faites partie de la catégorie de touristes aventureux et curieux des cultures et modes de vie adoptés par les pays que vous visitez. Par exemple, si vous réussisez à atteindre le haut des montagnes de la Sierra Nevada  vers Santa Marta, vous rencontrerez le peuple des indiens Kogis, peuple indigène ancestral de la Colombie. Une nature extraordinare recouvre la Colombie, comme le Parc National Los Katios au nord-ouest du pays qui s’étend sur 72 000 hectares de forêt, collines, cascades et protégeant une diversité biologique d’exception. Read more »

L’Eje Cafetero (zone cafetière) célèbre son deuxième anniversaire en tant que Patrimoine mondial de l’UNESCO

{lang: 'fr'}

cafe colombie 300x239 LEje Cafetero (zone cafetière) célèbre son deuxième anniversaire en tant que Patrimoine mondial de lUNESCOLe ministère de la Culture, avec la Fédération nationale des producteurs de café et les départements de Caldas, Quindio, Risaralda et Valle del Cauca commémorent la deuxième année de l’Eje Cafetero en tant que Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le paysage culturel du café en Colombie atteint sa deuxième année, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Organisation des Nations-Unies pour l’éducation, la science et la technologie, une organisation qui a reconnu dans l’Eje Cafetero un exemple exceptionnel d’adaptation de l’homme à des conditions géographiques difficiles et à des conditions naturelles uniques autour de la culture du café.

Cette reconnaissance est un hommage à la riche culture qu’ont construit plusieurs générations d’agriculteurs et, en général, toutes les personnes liées à la culture du café colombien. Read more »

Interdiction pour les touristes d’entrer dans certaines zones sacrées du Parc Tayrona

{lang: 'fr'}

sierra nevada santa marta colombie 300x200 Interdiction pour les touristes dentrer dans certaines zones sacrées du Parc TayronaAfin de garantir aux communautés autochtones de la Sierra Nevada de Santa Marta le respect de leurs espaces de rituels et traditions, l’Unité nationale des Parcs a émis une résolution interdisant temporairement et préventivement, la présence de touristes dans ces zones définies comme des sites sacrés pour cette culture.

Les sites où ne pourront plus entrer les touristes sont : Jate Teluma à Playa del Puerto y Caimán; Terúgama-Teugamun-Teilluna dans le secteur de Pueblito; Uleillaka dans la zone de Cañaveral; et Java Nakumanke à Bahía Chengue.

Pour les indigènes kogis, wiwas, kankuanos et arhauacos, dans la Sierra Nevada de Santa Marta et dans le Parc Tayrona existent des lieux considérés comme sacrés et protégés pour ces cultures. Certains sites tels que des grottes, des rivières, des lacs, des temples ou des rochers, où les indigènes effectuent des cérémonies et déposent leurs offrandes. Read more »