Archive for the ‘Culture’ Category

Vous avez dit chuzadas?

{lang: 'fr'}

chuzadas Colombie DAS Uribe 274x300 Vous avez dit <em>chuzadas</em>?Quand on survole, comme moi, les journaux colombiens, on ne peut ignorer depuis quelques temps la présence de ce mot. Chuzadas m’évoqua, premièrement, une absence de signification, un noir total. A force de côtoyer cette présence gênante, je finis par chercher la signification de ce terme. Chuzadas signifie « écoutes téléphoniques » en français. D’un coup, ces titres, maintes fois vus, devinrent plus clairs et se rapprochèrent, comme par enchantement, des pratiques politiques hexagonales.
Mais ne croyez pas que cela suffit à me rapprocher d’eux. La vie politique et moi, ça fait deux, voire quatre, cinq… Read more »

Le Tejo, sport national en Colombie

{lang: 'fr'}

Tejo sport Colombie1 Le Tejo, sport national en ColombieLe Tejo est officiellement sport national en Colombie depuis juin 2000. Inspiré du Turmequé, jeu originel pratiqué par les habitants pré-hispaniques de l’altiplano cundi-boyacense, le Tejo consiste à lancer un disque métallique sur une surface remplie d’argile d’environ 18 mètres de long, afin de faire exploser des « mèches » pleines de poudre.
Les indigènes utilisaient un disque d’or nommé zepguagoscua d’environ 680 grammes. On le remplaça, plus tard, par un disque de pierre puis en métal comme nous le connaissons à l’heure actuelle. Read more »

« Kogis or not Kogis? » Reportage sur les indiens Kogis sur France 2

{lang: 'fr'}

tchendukua kogis 13h15 le dimanche 300x199 Kogis or not Kogis? Reportage sur les indiens Kogis sur France 2Aujourd’hui, en regardant France 2, je suis tombé par hasard sur l’émission « 13h15, le dimanche« , annonçant un reportage sur la Colombie et les indiens Kogis. Evidemment, je suis resté à le regarder, sensible aussi au sort des indigènes sur le sol colombien.
Le reportage présente Eric Julien, un géographe français, qui a créé une association, « tchendukua« , dans le but de restituer aux Kogis leurs terres ancestrales. Sa première rencontre avec les Kogis fut pour le moins vitale. Ils le sauvèrent d’un oedème pulmonaire lors d’une reconnaissance de leur territoire. Read more »

Corraleja : une tradition qui fait des victimes

{lang: 'fr'}

610x1 300x202 Corraleja : une tradition qui fait des victimesLa corraleja est un dérivé de tauromachie, fruit de l’apport des taureaux élevés par les criollos. A l’heure actuelle, elle subsiste essentiellement sur la cote caraïbe, principalement dans les départements de Córdoba et Sucre. L’origine de ces corralejas remonterait au début du XIXème siècle, sans pour autant concorder sur la date exacte. Certains la placeraient en 1827, d’autres en 1845.
L’étymologie du terme corraleja proviendrait de corral, signifiant dans l’acceptation criollo, un lieu délimité par une enceinte en bois où sont lâchés de jeunes taureaux.
Le plus fameux des corralejas est célébré tous les 20 janvier à Sincelejo, sous le nom de Dulce Nombre de Jesús. Read more »

El día del Amor y la Amistad, la Saint-Valentin colombienne

{lang: 'fr'}

imagengracias 225x300 El día del Amor y la Amistad, la Saint Valentin colombienneAujourd’hui, c’est la Saint-Valentin en Colombie, comme chaque troisième samedi de septembre depuis 1969. Vous allez me dire, pourquoi n’a-t-elle pas lieu le 14 février? eh bien, tout simplement février est la période des vacances scolaires, donc vraisemblablement peu productive au niveau commercial. Evidemment, il ne faut pas se tromper sur le but premier de toutes ces fêtes. On peut le voir également avec Halloween, festivité fabriquée de toutes pièces, qui fait fureur en Colombie.
De plus, si dans la plupart des pays, cette fête se nomme la Saint-Valentin, en Colombie c’est El día del Amor y la Amistad. Ce jour-là on offre des cadeaux à ses amies, sa femme ou son mari, ça va des cadeaux classiques comme les chocolats ou les fleurs à des voyages ou autres présents plus excentriques, tels des bijoux. Rien de tel pour faire plaisir à une femme. Read more »

La Pola, héroïne de l’indépendance de la Colombie

{lang: 'fr'}

10000 a 300x148 La Pola, héroïne de lindépendance de la ColombieEn cette époque de commémoration, une nouvelle série historique intitulée La Pola commence ce soir sur RCN. Il s’agit de l’histoire de Policarpa Salavarrieta plus connue sous le nom de La Pola, symbole de la résistance colombienne face à la reconquête espagnole. Issue d’une famille patriote relativement aisée, elle naquit à Guadas en 1795. Par la suite, elle partit vivre à Bogotá en 1817 avec son frère, Bibiano, tous deux ralliés à la cause indépendantiste. Read more »