Archive for the ‘Culture’ Category

Un peu d’humour dans ce monde de brutes

{lang: 'fr'}
papel chavez3 300x225 Un peu dhumour dans ce monde de brutes

Papier hygiénique Chávez

Rien de tel dans des débats politiques passionnés et tendus qu’un peu d’humour pour détendre l’atmosphère. Les Sud-Américains ne sont pas les derniers dans cet exercice, faisant preuve d’imagination et de créativité ils ne cessent de tourner en dérision leurs hommes politiques, du papier hygiénique à l’effigie de Chávez en passant par Uribito petit Uribe en herbe, sobriquet d’Andres Felipe Arias et à la poupée diabolique Chucky Santos; qui ne sont que quelques exemples récoltés par-ci par-là. Read more »

Un portrait de la Colombie… en espagnol

{lang: 'fr'}
Hector Abad Faciolince 300x241 Un portrait de la Colombie... en espagnol

Hector Abad Faciolince

Premièrement, je tiens à préciser, chers lecteurs, que divers empêchements m’ont éloigné de ce blog; contraint et forcé j’ai pris mon mal en patience pour revenir plus motivé que jamais hehe.
Pour cette reprise d’activité, j’ai envie de vous faire partager un texte, malheureusement en espagnol pour les non-hispanophones, que l’on m’a envoyé il y a quelques temps.
Il s’agit d’une description demandée par une revue mexicaine à divers auteurs de leur pays d’origine. En l’occurrence, il s’agit de l’écrivain colombien Héctor Abad Faciolince qui dépeint un portrait lucide et un peu désabusé (mais comment ne pas l’être parfois face au monde qui nous entoure…) d’une Colombie qui malgré les problèmes, continue de regarder droit devant. Read more »

Le ñero : un « phénomène » colombien

{lang: 'fr'}

m 54714357d992ed644dd3ae4bedfe755c 150x132 Le ñero : un phénomène colombienDans toutes les sociétés, nous trouvons des tribus, des groupes aux caractéristiques sociales, culturelles etc. En France, on pourrait évoquer les bobos, les beaufs et même les punks à chiens. En Colombie, le panel semble moins étendu mais une catégorie fait rire et horripile en même temps un grand nombre de Colombiens, ce sont les ñeros.
Ils sont principalement issus des quartiers pauvres même si quelques-uns peuvent parfois se cacher derrière les murs de quelques beaux immeubles. Read more »

Le colombien dans tous ses états!

{lang: 'fr'}

Scan0009 150x150 Le colombien dans tous ses états!A lo bien, bacán, parce… autant de termes qui constituent le colombien actuel. Issus pour la plupart du parlache, argot des quartiers défavorisés de Medellín, cette pseudo-langue s’est étendue jusqu’aux classes les plus aisées du pays. Phénomène comparable au vocabulaire des cités, le parlache a pénétré jusqu’aux milieux intellectuels les plus fermés à son influence. Langage de rébellion de l’adolescent face à l’adulte, langage de la violence des quartiers difficiles de Medellín et Bogotá, le parlache est l’expression d’une jeunesse en mal de repères. Read more »

Carnaval de Barranquilla

{lang: 'fr'}

carnaval 300x200 Carnaval de BarranquillaAujourd’hui s’ouvre l’un des carnavals les plus prestigieux mais néanmoins méconnu du continent américain. Plus de cent ans d’histoire rythmés par les influences caraïbéennes et catholiques ont fait de ce rendez-vous, généralement au mois de février, la fête la plus importante de Colombie. La période du Pré-Carnaval commence dès le mois de janvier avec la Lectura del Bando, moment à partir duquel, la liesse populaire va crescendo. Du 13 au 16 février 2010, la ville de Barranquilla vibrera une nouvelle fois aux cris d’allégresse des participants déguisés en marimondas ou autres garabatos, avec comme moments cruciaux la Batalla de Flores (défilé de chars mené par la reine du carnaval), le Festival de Orquestas où s’affrontent les differents groupes de musiques folkloriques. Read more »

Trafic routier en Colombie

{lang: 'fr'}

Vzla trafico 732702 300x225 Trafic routier en ColombieQuand on vient d’un pays où le système de signalisation est relativement bien fait et où les usagers sont en général respectueux des consignes de sécurité, on est très surpris quand on débarque pour la première fois en Colombie (cette remarque inclue la majorité des pays du monde). Premièrement, la signalisation n’est pas très au point, plusieurs fois je me suis senti perdu, sans repères en traversant la rue, le peu de feux, de stops et de passages piétons déboussolant le franchute loin de ses habitudes. Deuxièmement, les usagers sont loin d’être irréprochables, dépassements par la droite, queues de poisson, irrespect des panneaux de signalisation et j’en passe! Tous ces ingrédients font que pour un petit français à la conduite pépère, le choc est assez violent. Et heureusement que je n’ai pas eu à conduire. Je ne me serais pas imaginé faire un road trip pour ma première découverte de la Colombie ! Read more »