Voyager en Colombie pour l’année France Colombie

A l’heure actuelle, la Colombie est de plus en plus populaire en France. De nombreux magazines et journaux parlent de la Colombie comme d’une destination touristique tendance. De manière plus directe, de nombreux membres de ma famille me parlent de […]

20150823_123310

Bocas de Ceniza, une impression de bout du monde

Si vous aimez les étendues sauvages, vastes et isolées, vous aimerez Bocas de Ceniza. Un lieu surréaliste et surprenant aux confins du fleuve Magdalena et de la mer des Caraïbes. Voir le fleuve Magdalena embrassait dans une étreinte à la […]

Eglise San Nicolas

Barranquilla, Curramba la Bella

En Colombie, Cartagena de Indias, Santa Marta, Bogotá ou encore Medellín attirent la plupart des touristes étrangers. Peu sont ceux qui se rendent à Barranquilla. Une ville jugée peu intéressante et parfois même un peu trop chaotique par certains. Un […]

Les esclaves se moquent de leurs maîtres à Salvador da Bahia

Les vols low cost ne se limitent plus à des trajets court-courriers. De plus en plus, des compagnies aériennes telles que Condor nous offrent la possibilité de visiter des coins du monde de plus en plus éloignés à des prix […]

road trip colombie

Road trip en Colombie ?

Road Trip en Colombie?! Je vois déjà l’étonnement et la surprise de certains qui n’imaginent pas la Colombie, hors villes et bitume. Pourtant, la Colombie, grâce aux nombreux progrès en termes de sécurité, peut très bien être le cadre d’un […]

 

El Vueltiao

Vueltiao 300x186 El VueltiaoC’est un chapeau typique de la Colombie, principalement porté par les costeños (les habitants de la côte). Il aurait son origine dans la culture indigène des zenú bien avant l’arrivée des espagnols. Il est formé de tresses constituées de feuilles séchées de caña flecha (canne flèche) grande plante herbacée de plus de cinq mètres. La qualité du vueltiao dépend de la fibre utilisée et de la quantité de fibres tressées. Pour résumer, il y a deux types, le quinceano: constitué de tresses contenant quinze paires de fibres séchées et le veintiuno de vingt-et-une paires. La fourchette des prix est très variable comme la qualité. Il se trouve assez facilement dans toutes les boutiques  à  touristes (la prochaine fois j’en achète un!).  Personnellement , j’en ai vu qui ne coûtaient pas plus de 20 euros surement de qualité médiocre. Les veintiuno peuvent atteindre les 800 USD $.
Le vueltiao est un symbole important de la culture colombienne. Le pape Jean-Paul II ainsi que le président américain Bill Clinton le portèrent lors de leurs visites respectives en 1986 pour le premier et en 2000 pour le second. C’est un symbole de l’orgueil national. En 2004, il devint un Simbolo Cultural de la Nacion. Il fut même plébiscité par les colombiens devant le café et l’orchidée comme symbole de la Colombie lors d’un sondage realisé par la revue Semana en 2006.

Soñar no cuesta nada

Sonar no cuesta nada b1 214x300 Soñar no cuesta nadaFilm réalisé en 2006 par Rodrigo Triana, il demeure le plus grand succès de l’histoire du cinema colombien avec presque 1,2 millions d’entrées. Ce qui entraîna une suite télévisée Regreso a la guaca .
Basé sur des faits réels, le film relate l’histoire d’un groupe de soldats de l’armée colombienne, combattant  les FARC dans la forêt amazonienne près de Caquetá durant l’année 2003. Après avoir mis en fuite l’ennemi, ils trouvèrent par hasard des bidons enterrés contenant une somme de plus de 16 millions de dollars.
Les soldats grisés par tout cet argent, dépensèrent sans compter leur part du butin en voitures de luxe, prostituées etc. Ce qui ne tarda pas à attirer l’attention des autorités et conduisit ainsi à une enquête pénale. Tout le bataillon fut mis en examen avec des peines allant de trois à dix ans. Les trois lieutenants responsables de la section, Jorge Sanabria Acevedo, Fernando Mojica Calderón et Iván Mauricio Roa sont encore en fuite à l’heure actuelle.
Film qui montre la précarité d’une partie de l’armée colombienne se laissant facilement tenter par ce magot tombé du ciel. Une armée qui manque de moyens dans une forêt amazonienne hostile. Ce butin sera comme un don du ciel pour ces hommes habitués à des conditions de vie difficiles. Les depenses se feront sans compter ce qui entraînera la perte de la plupart.
Malheureusement pour les non-hispanophones qui désireraient voir ce film, il semble être introuvable en version française et apparemment sans sortie DVD prévue.

Varieté de fruits en Colombie

Tomatea Varieté de fruits en Colombie

Tomate de árbol

La Colombie possède une variété de fruits incroyable, son territoire abrite l’une des plus grandes diversités de fruits au monde. Des variétés que vous ne pouvez même pas imaginer. Nous connaissons tous les classiques mangue (mango) , ananas (piña) , fruit de la passion (maracuyá) etc. Mais avez-vous entendu parler de la guayaba, du lulo, du borojó, de la tomate de árbol ? En ne citant que les plus connus, que l’on trouve très facilement dans tous les supermarchés locaux. Je ne vais pas faire un inventaire détaillé de tous les fruits appartenant au territoire colombien. Je trouve cela d’un intérêt limité et je vous invite, à les découvrir par vous-mêmes avec les quelques noms que je vous ai donnés.
Une si importante quantité de fruits devait inévitablement se répercuter sur le mode alimentaire des colombiens. Ils peuvent se déguster en salades de fruits ou coupés en fines lamelles par des vendeurs ambulants. Je me souviendrai longtemps des tranches de mangue mangées près de la cathédrale à Cartagena. Une habitude déroutante pour moi fut l’absence d’eau sous quelque forme que ce soit pendant les repas. Moi qui suis un grand consommateur d’eau, ce fut quelque peu gênant au début. Les colombiens boivent exclusivement des jus de fruits, dont le choix tellement vaste ne cesse jamais d’étonner. Vous allez me dire, ils ne boivent pas d’eau car l’eau n’est pas potable patati patata . Eh bien non, détrompez-vous j’ai bu l’eau du robinet et je n’ai eu aucun problème. Et au final, je leur donne raison, pourquoi se priver de tant de saveurs et de bienfaits donnés par la Nature? Passé la période d’étonnement et une fois nos jus préférés choisis, le problème n’en est plus un. Et on s’amuse à goûter de nouveaux jus chaque jour, suivant le lieu où l’on mange.

Chivas

Chiva Turismo 300x222 Chivas Les chivas sont des autobus typiques de Colombie et d’Equateur. Ils sont très colorés essentiellement bleu, rouge et jaune, les couleurs de ces deux pays. Ce sont des bus à deux étages constitués de banquettes en bois où s’assoient les passagers. Ils possèdent un escalier pour atteindre la plateforme supérieure.
Utilisés essentiellement dans les régions rurales, où il n’est pas rare de voir du bétail ou autres animaux à bord, ils souffrent d’une image de sous-développement face à la modernité des villes. Devenant obsolète dans le transport quotidien, il s’affirme de plus en plus comme un symbole touristique. Comme par exemple à Cartagena de Indias, où les chivas deviennent des bus touristiques pour sillonner la ville. Il est assez amusant de voir ces chivas débouler sur les boulevards, musique à fond avec à leur bord un groupe de touristes déchaînés.

Aguapanela

4035878648 3c2826883b 199x300 AguapanelaL’aguapanela fut ma boisson favorite lors de mon séjour en Colombie. Je ne ratais jamais une occasion de m’en délecter.    C ‘est une boisson à base de panela et de citron. La panela est une préparation typique de bon nombre de pays d’Amérique du Sud. Elle est conçue à partir du jus de canne à sucre qui est chauffé à haute température donnant une substance relativement dense. Ensuite, elle est laissée sécher dans des moules. Elle est très utilisée dans l’élaboration de nombreux desserts.
L’aguapanela est produite par la dissolution d’un bloc de panela dans de l’eau bouillante ajoutée à du citron. Elle peut être servie froide ou chaude. Bue chaude elle aurait des vertus contre le rhume , bue froide elle serait une très bonne boisson énergétique utilisée par de nombreux sportifs. Boisson très bon marché (1000-2000 COP à peu près 50 cents) et donc plutôt populaire , on la trouve très facilement dans la plupart des snacks. Comme dit le proverbe, les choses les plus simples sont souvent les meilleures et je n’ai pas peur de dire, que c’est surement la meilleure boisson que j’ai jamais bue! Pour moi, tous les jus et boissons gazeuses de nos supermarchés peuvent aller se rhabiller , il n’y a pas photo! Donc si un jour vous avez l’occasion de la goûter, je pense que vous ne serez pas déçu.

Chants de Noël (Villancicos)

Avant toute chose, joyeux noël à tous! En cette occasion particulière, je vais vous parler des villancicos qui sont les chants de noël du monde hispanique.
Leur origine remonte au XVème et ils n’avaient pas encore leur signification religieuse actuelle. Le nom villancico provient de villanos, les habitants des villas en opposition aux nobles . Les premiers villancicos étaient des chansons populaires chantées à plusieurs. Ce n’est que par la suite que les villancicos devinrent des chants religieux.
Le villancico le plus connu est sans contexte Noche de Paz (Douce Nuit, en français) écrit par Joseph Mohr un curé autrichien. Il y a aussi Blanca Navidad, Campana sobre Campana etc. qui sont des villancicos très populaires. Je laisse le lien d’un villancico très populaire en Colombie: Mi burrito sabanero.

(Coro)                                                               (Choeur)
Con mi burrito sabanero                          Avec mon petit âne
voy camino de Belén                                  Je vais vers Belén
Con mi burrito sabanero                          Avec mon petit âne
voy camino de Belén                                  Je vais vers Belén
si me ven si me ven                                     Si on me voit si on me voit
voy camino de Belén                                  Je vais vers Belén
si me ven si me ven                                     Si on me voit si on me voit
voy camino de Belén                                  Je vais vers Belén

El lucerito mañanero                                  La petite étoile matinale
ilumina mi sendero                                      Illumine mon chemin
El lucerito mañanero                                  La petite étoile matinale
ilumina mi sendero                                      Illumine mon chemin
si me ven si me ven                                      Si on me voit si on me voit
voy camino de Belén                                   Je vais vers Belén
si me ven si me ven                                      Si on me voit si on me voit
voy camino de Belén                                   Je vais vers Belén

Con mi cuatrico voy cantando                Avec ma guitare je chante
mi burrito va trotando                               Mon petit âne trotte
con mi cuatrico voy cantando                Avec ma guitare je chante
mi burrito va trotando                               Mon petit âne trotte
si me ven si me ven                                      Si on me voit si on me voit
voy camino de Belén                                   Je vais vers Belén
si me ven si me ven                                      Si on me voit si on me voit
voy camino de Belén                                   Je vais vers Belén

Tuqui Tuqui Tuquituqui                             Tuqui Tuqui Tuquituqui
Tuquituqui Tu qui Tu                                   Tuquituqui Tu qui Tu
Apúrate mi burrito                                       Dépêche-toi mon petit âne
que ya vamos a llegar                                  Que nous allons bientôt arriver
Tuqui Tuqui Tuquituqui                              Tuqui Tuqui Tuquituqui
Tuquituqui Tu qui Tu                                    Tuquituqui Tu qui Tu
apúrate mi burrito                                         Dépêche-toi mon petit âne
vamos a ver a Jesús                                       Nous allons voir Jesus
(coro)                                                                   (Choeur)