Posts Tagged ‘Barrancabermeja’

L’amour et les colombiens…

{lang: 'fr'}

couple colombie amour 300x225 L’amour et les colombiens…Que pensent les colombiens de l’amour ? Sont-ils vraiment différents des français et des autres européens ? Ce sont les questions que l’on peut se poser.

Le colombien, et plus généralement le latino, a l’image d’un amoureux transi, d’un passionné des femmes (voire un peu trop…) et d’un homme qui adore, par-dessus tout, plaire à la gente féminine. On le sent prêt à se plier en quatre (au sens propre comme au sens figuré) pour plaire à la belle qu’il convoite.

On a tendance à le voir exclusivement « mujeriego » (coureur de jupons) et donc, peu porté sur la fidélité et l’engagement sacré du mariage (lui, pourtant, si souvent croyant). Il est souvent porté (comme les autres latinos) sur les femmes occidentales, plus blondes et plus blanches que les colombiennes. Chacun trouvant l’autre « exotique ».

La colombienne est, quant à elle, vue comme une femme avec un grand F, féminine, douce et élégante. Elle supporte parfois avec dignité les frasques et les infidélités de son compagnon. Elle a également parfois tendance à préférer les hommes étrangers, vus comme plus fiables – dixit une amie colombienne originaire de Barrancabermeja – et qui sont souvent plus sûrs économiquement. Read more »

Dans la région de Santander, tourisme d’aventure et villages coloniaux

{lang: 'fr'}

canyon chicamocha bucaramanga santander colombie1 242x300 Dans la région de Santander, tourisme daventure et villages coloniauxVoyager à Santander, en Colombie, est à la mode. Il offre d’excellentes conditions géographiques pour le tourisme d’aventure, un climat agréable, un nourriture délicieuse et un circuit des villages coloniaux chargées d’histoire.

Le Parc National de Chicamocha est celui qui reçoit actuellement le plus de touristes dans le pays. Situé sur le canyon d’une rivière, il couvre une superficie de 264 hectares, où se détachent les richesses d’un paysage accidenté et incomparable.

Le téléphérique est l’un des plus longs en Amérique latine. Les cabines vont de Aratoca à la Mesa de los Santos. Elles passent par différentes altitudes entre les sommets des Andes et la rivière Chicamocha.

Dans l’une des montagnes le visiteur peut toucher et se promenait parmi les 36 sculptures géantes en bronze de Luis Guillermo Vallejo. Elles symbolisent les protagonistes de la « revolución de los comuneros ».

L’observation d’oiseaux et l’écotourisme sont les attractions supplémentaires pour profiter de cette région escarpée de lacs et de rivières.

La porte d’entrée au Parc est Bucaramanga (600.000 habitants), une belle ville réputée pour ses nombreux parcs. Elle dispose de trois vols internationaux directement avec la ville de Panama, 219 vols hebdomadaires qui la relient à neuf villes colombiennes et quarante vols de correspondance qui connectent Barrancabermeja avec Cartagena et Bogota. Read more »

Barrancabermeja, la capitale pétrolière de la Colombie

{lang: 'fr'}

barrancabermeja colombie Barrancabermeja, la capitale pétrolière de la ColombieBarrancabermeja est la deuxième ville par la population du département de Santander. Elle est également la capitale de la province de Mares et se situe à 120 km à l’ouest de Bucaramanga, sur les berges du Río Magdalena, loin du climat clément de cette dernière.
Elle a été fondée en 1536 par Gonzalo Jiménez de Quesada qui aperçut le 12 octobre sur son emplacement des « barrancas bermejas » (ravins vermeils).
La « ciudad entre aguas » (nom dû à sa position entre marécages et ruisseaux) possède, à l’heure actuelle, une population de plus de 300.000 habitants, appelés les Barramejos et Barramejas.
Barrancabermeja est la capitale pétrolière du pays avec la raffinerie la plus importante du pays, appartenant à l’entreprise Ecopetrol.

Le boom pétrolier a débuté dès les années 40, attirant de nombreuses populations originaires d’Antioquia et de la côte atlantique. La population de la ville est passée, à partir de cette date, de 40 000 habitants à 80 000 en 1960. Cet afflux de main d’oeuvre venue de tous les horizons a apporté avec elle des particularités culturelles qui font de Barrancabermeja une ville à part dans le département de Santander. Read more »

« La pollera colora » un grand classique de la musique colombienne

{lang: 'fr'}

la pollera colora musique colombie 300x225 La pollera colora un grand classique de la musique colombienne« La pollera colora » est une chanson mythique du folklore colombien. Cette cumbia, composée par Wilson Choperena, il y a plus de 50 ans, possède plus de vingt versions différentes qui s’écoutent de Mexico à Buenos Aires.

Les paroles lui auraient été inspirées par la figure sensuelle d’une jeune afro-colombienne dans un club du port pétrolier de Barrancabermeja. Quant à la mélodie, elle aurait été composée par Juan Madera. Tous deux, à cette époque, faisaient partie de l’orchestre de Pedro Salcedo. En 1963, la « Pollera Colora » fut enregistrée sous le label Tropical à Barranquilla.

Pendant que la chanson devenait chaque jour plus célèbre, l’orchestre de Salcedo s’installa à Bogotá avec Choperena et Madera. Ce dernier, ne supportant pas le froid, ne tarda pas à retrouver sur sa costa natale. Par la suite, Choperena enchaîna les interviews et les publications sans jamais accorder le crédit de la mélodie à Madera. Read more »

Inégalités en Colombie : des très riches et beaucoup de très pauvres…

{lang: 'fr'}

pauvreté chomage bidonvilles colombie 300x225 Inégalités en Colombie : des très riches et beaucoup de très pauvres...Les clichés qui reviennent souvent sur l’Amérique du Sud sont : le soleil, la fête, la violence et les écarts de richesse. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser au dernier de ces clichés, très souvent symbolisé par la fameuse image de la favela côtoyant le beau quartier. La Colombie, elle aussi, a ses favelas, des quartiers entiers de maisons faites de taule et de divers matériaux de récupération, laissés à l’abandon par les pouvoirs publics; tandis que de l’autre côté de la ville, se trouvent de superbes quartiers à l’américaine qui n’ont strictement rien à envier à ceux des plus riches métropoles du monde.
D’après une enquête réalisée en 2010, la Colombie serait en cinquième position des pays les plus inégaux du continent américain et parmi les dix à l’échelle de la planète (c’est dire les inégalités qui peuvent régner en Amérique du Sud…). Read more »