Posts Tagged ‘Bogotá’

Inside (La cara oculta), un film avec la belle Martina Garcia

{lang: 'fr'}

inside la cara oculta film colombie 296x300 Inside (La cara oculta), un film avec la belle Martina GarciaInside (titre original, La cara oculta) est un film hispano-colombien réalisé par Andrés Baiz en 2011. Il conte l’histoire d’un couple de jeunes espagnols, Adrian et Belen, fous amoureux l’un de l’autre, mais dont la jalousie de cette dernière va peu à peu mettre en péril leur relation jusqu’à atteindre un point de non-retour.

Adrian est un jeune chef d’orchestre qui se voit proposer d’être à la tête du Philharmonique de Bogotá en Colombie. Il s’y rend accompagnée de Belen, qui ne tarde pas à soupçonner son bel et tendre, d’infidélités avec une de ses jeunes musiciennes.

Pour mettre à l’épreuve l’amour d’Adrian, elle décide de se cacher dans la partie secrète de leur maison, ancien refuge d’un nazi venu s’y réfugier. Elle enregistre même une vidéo où elle déclare à Adrian qu’elle veut le quitter. Malheureusement, dans la précipitation, elle oublie les clés à l’extérieur et s’enferme sans avoir aucun moyen de sortir…

S’en suivra de longues et dures journées à observer Adrian, passer de l’accablement à l’amour… dans les bras de Fabiana (Martina Garcia), une jeune serveuse colombienne. Réussira-t-elle à sortir et à récupérer son ancienne vie? Read more »

Les bicyclettes sont à la mode pour parcourir Cartagena de Indias

{lang: 'fr'}

louer bicyclette velo cartagena de indias colombie 300x200 Les bicyclettes sont à la mode pour parcourir Cartagena de IndiasFaire du vélo à travers le centre historique de Cartagena est une activité tant recherchée qu’il y a des jours où les magasins de location de bicyclettes restent ouverts jusqu’à 23 heures, en attendant les derniers touristes de retour de leurs promenades.
L’affaire est si bonne que l’année dernière, plus de 10 boutiques de location sont apparues vers la ciudad amurallada et le quartier de Getsemaní. Il y en a également dans le quartier touristique de Bocagrande.
Les commerçants du secteur estiment qu’aujourd’hui il peut y avoir quelque 500 vélos à louer.
C’est un fait, les « ciclas » comme ils les appellent sur la côte, sont devenus un élément de plus de la beauté des paysages et des maisons de la zone fortifiée. Et pas seulement pour les touristes.

L’étudiante de danse de Bogotá, Carolina Salamanca, qui vit dans le centre depuis un an, a fait de la bicyclette son moyen de transport. « Le plus difficle dans un premier temps était d’être en sens interdit dans de nombreuses rues de la zone fortifiée, il y a plusieurs rues qui ne présentent aucun sens de direction, » a-t-elle dit. Read more »

Le « Colombian dream » : une réalité de plus en plus présente

{lang: 'fr'}

visa colombie 300x200 Le Colombian dream : une réalité de plus en plus présenteLa Colombie est dans la première phase d’un processus de migration qui pourrait changer la face du pays dans les années à venir. Des étudiants d’Equateur, du Pérou et du Mexique, des investisseurs en provenance de Corée, de Chine, des travailleurs des États-Unis, du Royaume-Uni, du Venezuela, de France et du Chili se trouvent intéressés par la Colombie.
Les chiffres sont clairs. Selon Alvaro Calderon, directeur des Affaires consulaires du ministère des Affaires étrangères colombien, l’année dernière a vu un record dans la délivrance de visas pour les étrangers. Entre le 30 mai 2011 et le 24 Janvier 2012, ont été approuvés 5802 visas de travail temporaires. Toujours dans cette même période, le ministère des Affaires étrangères a émis 2,642 visas aux résidents qualifiés qui sont liés au travail des investisseurs. Ces chiffres se réfèrent aux visas délivrés à Bogotá, qui représentent 53% du total. Le pourcentage restant correspond à des consulats à travers le monde. Au total, le pays expédie quelque 35.000 visas chaque année.

« Le taux de croissance de délivrance de visas entre 2005 et 2010 était proche de 17% par an. En 2011, a eu lieu un pic avec une augmentation de 25,3%. C’est, sans aucun doute, l’année où le plus de visas ont été délivrés en Colombie», a déclaré Calderon. Read more »

Fernando Botero, le plus « colombien » et … célèbre des artistes colombiens

{lang: 'fr'}

fernando botero artiste colombie 300x300 Fernando Botero, le plus colombien et ... célèbre des artistes colombiensAlors dans la catégorie Personnalités, voici l’artiste colombien le plus célèbre de la planète, j’ai nommé Fernando Botero Angulo, peintre, sculpteur, dessinateur au style figuratif unique, appelé par certains « Boterismo ». Botero dépeint les femmes, les hommes, la vie quotidienne, les événements et personnages historiques, des natures mortes, des animaux et le monde naturel en général, avec une volumétrie exagérée et disproportionnée, accompagnée de petits détails critiques, ironiques et plein d’ingéniosité.
Auto-proclamé avec quelque ironie « le plus colombien des artistes colombiens », Botero s’est fait connaitre en remportant le premier prix au Salón de Artistas Colombianos en 1958. Ces dernières décennies, il a obtenu une reconnaissance internationale pour ses peintures, dessins et sculptures, avec des expositions à travers le monde. Son art est plébiscité par les grands musées, les sociétés et collectionneurs privés.

De 1949 à 1950, Botero a travaillé comme scénographe, avant de s’installer à Bogota en 1951. Sa première exposition a eu lieu à la galerie Leo Matiz à Bogota, quelques mois après son arrivée. En 1952, Botero a voyagé avec un groupe d’artistes à Barcelone, où il a séjourné brièvement avant de s’installer à Madrid pour étudier à l’Académie de San Fernando. Read more »

« La pollera colora » un grand classique de la musique colombienne

{lang: 'fr'}

la pollera colora musique colombie 300x225 La pollera colora un grand classique de la musique colombienne« La pollera colora » est une chanson mythique du folklore colombien. Cette cumbia, composée par Wilson Choperena, il y a plus de 50 ans, possède plus de vingt versions différentes qui s’écoutent de Mexico à Buenos Aires.

Les paroles lui auraient été inspirées par la figure sensuelle d’une jeune afro-colombienne dans un club du port pétrolier de Barrancabermeja. Quant à la mélodie, elle aurait été composée par Juan Madera. Tous deux, à cette époque, faisaient partie de l’orchestre de Pedro Salcedo. En 1963, la « Pollera Colora » fut enregistrée sous le label Tropical à Barranquilla.

Pendant que la chanson devenait chaque jour plus célèbre, l’orchestre de Salcedo s’installa à Bogotá avec Choperena et Madera. Ce dernier, ne supportant pas le froid, ne tarda pas à retrouver sur sa costa natale. Par la suite, Choperena enchaîna les interviews et les publications sans jamais accorder le crédit de la mélodie à Madera. Read more »

Festival du cinéma français en Colombie : Hommage à Juliette Binoche

{lang: 'fr'}

festival cinema francais colombie Festival du cinéma français en Colombie : Hommage à Juliette Binoche Le Festival du Cinéma Français, qui aura lieu dans 16 villes colombiennes à partir du 14 septembre, rendra lors de son dixième anniversaire un hommage à l’actrice Juliette Binoche et présentera du même coup 58 films, dont une grande partie inédite.
L’ambassadeur de France en Colombie, Pierre-Jean Vandoorne, a présenté la programmation du festival à Bogotá, où il a sous-entendu que cette édition serait celle qui compterait le plus grand nombre de films.

Le festival proposera un espace appelé Carte Blanche (Carta Blanca), dirigé par un panel de cinéastes colombiens reconnus comme Sergio Cabrera, Luis Ospina et Víctor Gaviria, qui présenteront chacun les oeuvres cinématographiques les plus représentatives du cinéma hexagonal.
Ces cinéastes colombiens furent choisis car « ce sont de grands réalisateurs connus dans leur pays et internationalement, avec lesquels nous avons une relation assez étroite » a précisé Pierre-Jean Vandoorne, en se référant plus particulièrement à Sergio Cabrera. Read more »