Posts Tagged ‘Cali’

Villes colombiennes les plus propices au business

{lang: 'fr'}
triangulo manizales 300x194 Villes colombiennes les plus propices au business

Manizales

On pourrait penser que les grandes métropoles comme Bogotá, Medellín et Cali sont les lieux où un empresario peut plus facilement s’épanouir. Eh bien non, si on regarde le classement, on se rend compte que Bogotá ne pointe qu’à la dixième place, Medellín à la seizième et enfin Cali à la vingtième. Les villes disposant des meilleures conditions se situeraient dans l’Eje Cafetero avec comme trio de tête : Manizales, Ibagué et Pereira. Démarches allégées, coûts inférieurs, facilités de paiement des impôts feraient le succès de ces villes de taille moyenne selon le rapport Doing business in Colombia de la Banque Mondiale.
El Tiempo

Dr Alemán film germano-colombien

{lang: 'fr'}

dr aleman 210x300 Dr Alemán film germano colombienDr Alemán est un film germano-colombien réalisé en 2008 par Tom Schreiber, inspiré de l’histoire que lui aurait racontée un ami.  La participation colombienne réside dans l’équipe de tournage essentiellement colombienne ainsi que dans la société de production Antorcha Films. Le film raconte l’arrivée de Marc (August Diehl), jeune médecin inexpérimenté, à Cali, capitale du Valle del Cauca, conséquence d’un échange inter-hôpitaux. Il se retrouve en plein zone de guerre à soigner les blessés de la lutte que se livrent les différentes pandillas ( gangs d’adolescents) de la ville. D’une nature audacieuse et insouciante, désirant vivre même à en mourir, Marc se met à fréquenter le quartier populaire de Siloé et ce malgré les mises en garde de ces collègues. Fortement attiré par Wanda (Marleyda Soto), petite commerçante de quartier, il se lie d’amitié à Pavito, gamin des rues, qui lui fait découvrir la vie de son barrio. Engagé dans un engrenage dont il ne peut se défaire, El Dr Alemán ne tarde pas à se retrouver impliqué dans la guerre des pandillasRead more »

Consignes de sécurité aux voyageurs français

{lang: 'fr'}

COLOMBIE FCV  22 01 20101 220x300 Consignes de sécurité aux voyageurs françaisIl y a peu, quand on regardait les consignes de sécurité du Ministère des Affaires Etrangères, on pouvait lire grosso modo le message suivant : n’y aller que si vous êtes vraiment obligés, pour le travail et c’est tout, et surtout pas pour visiter malheureux! de quoi crever dans l’oeuf tout désir de connaître ce beau pays. Seules Carthagène et l’île de San Andrés disposaient des faveurs du Ministère en obtenant le statut de zone verte, qui permet même aux touristes les plus irresponsables de se promener avec toute la panoplie du beauf en vacances et d’avoir une espérance de vie moyenne supérieure à leur voyage. Allez, trêve de plaisanterie sur cette situation burlesque qui a fort heureusement évolué. Read more »

Perro come perro

{lang: 'fr'}

cineestre pcp g 232x300 Perro come perroFilm réalisé par Carlos Moreno en 2006. Il a realisé un score encourageant dans les salles, environ 290 000 spectateurs. Il n’y a apparemment pas de sortie DVD prévue en France mais pour les anglophones il est disponible en version anglaise (Dog eat dog).
Dans la chaleur (et c’est le cas de le dire) de Cali, les « chiens » se mangent entre eux. El Orejon, caïd agoraphobe vit dans sa tour d’ivoire. Il a embauché Victor Peñaranda (Marlon Moreno) pour retrouver deux jumeaux auxquels il a prêté une forte somme d’argent. Il lui adjoint les services d’un gros bras en la personne de Benitez (Oscar Borda). Celui-ci est rongé par une malédiction jetée par une prêtresse vaudou…
C’est un thriller comme on aimerait en voir plus souvent. Ca sent le souffre et la testostérone dans les rues de Cali. Une sensation de chaleur omniprésente  et l’attitude dure et implacable des protagonistes donnent une atmosphère pesante à ce film. On est loin des thrillers « gentillets » à l’americaine. N’hesitez pas à voir ce film pour une plongée sans concession dans les bas-fonds de Cali.