Posts Tagged ‘Fernando Botero’

Medellín, élue meilleure « Futur Etoile » du tourisme

medellin colombie
{lang: 'fr'}

Medellín a été reconnue comme la première destination à visiter dans la catégorie « Futures Etoiles », étant donné son fort potentiel pour attirer les visiteurs internationaux.
La récompense a été remise lors des « Premios Viajeros Favoritos », décernés chaque année par le portail Gogobot, connu pour planifier les vacances de nombreux touristes dans le monde.

Ce site met en avant les meilleurs endroits touristiques. Des hôtels les plus luxueux aux restaurants et plages les plus étonnantes, en passant par les meilleurs séjours, qui font de ce site un des plus visités dans le monde.
En publiant les lauréats, Gogobot a déclaré: « La ville du printemps éternel est privilégiée par son climat, l’art qu’elle propose,  et c’est une ville dynamique avec le musée de Fernando Botero « .

Gogobot souligne également que les jours de violence commis par les cartels de la drogue font partie du passé et que la transformation a été remarquable.
Il note que Medellin possède de nouveaux restaurants et hôtels qui accueillent de nombreux touristes. Un autre élément qui est évalué dans le portail, c’est que la ville est aussi une bonne destination pour le tango. Read more »

La nouvelle campagne publicitaire « It’s Colombia, not Columbia »

{lang: 'fr'}

its colombia not columbia 300x225 La nouvelle campagne publicitaire Its Colombia, not ColumbiaFatigués d’entendre quotidiennement le nom de leur pays mal prononcé, quatre colombiens, experts en réseaux sociaux, décidèrent d’entreprendre une vaste campagne médiatique sur Facebook et Twitter afin d’affirmer l’identité et la culture de leur pays.

En effet, si nous autres francophones ne faisons pas d’erreur concernant l’orthographe du mot « Colombie », les anglophones ont souvent tendance à confondre « Columbia » (l’université, la marque de vêtements, etc.) avec « Colombia », le pays.

Beaucoup de personnes, lors de leur séjour aux Etats-Unis, auront sûrement vu l’erreur classique « Columbian coffee » au lieu de « Colombian coffee ». Et ce n’est qu’un simple exemple des nombreuses confusions qu’il existe entre ces deux termes.

Le slogan, “It’s Colombia, not Columbia”, devint vite très populaire et les créateurs de cette initiative décidèrent de se servir de ces supports afin de faire ressortir les aspects positifs de la Colombie : les orchidées, les peintures de Fernando Botero, la chanteuse Shakira ou encore la médaillée olympique Mariana Pajón. Le but était de fournir une image plus positive de la Colombie, en essayant de proposer une image différente de celle fournie par les médias et le cinéma hollywoodien, sans toutefois occulter ses aspects négatifs. Read more »

Fernando Botero, le plus « colombien » et … célèbre des artistes colombiens

{lang: 'fr'}

fernando botero artiste colombie 300x300 Fernando Botero, le plus colombien et ... célèbre des artistes colombiensAlors dans la catégorie Personnalités, voici l’artiste colombien le plus célèbre de la planète, j’ai nommé Fernando Botero Angulo, peintre, sculpteur, dessinateur au style figuratif unique, appelé par certains « Boterismo ». Botero dépeint les femmes, les hommes, la vie quotidienne, les événements et personnages historiques, des natures mortes, des animaux et le monde naturel en général, avec une volumétrie exagérée et disproportionnée, accompagnée de petits détails critiques, ironiques et plein d’ingéniosité.
Auto-proclamé avec quelque ironie « le plus colombien des artistes colombiens », Botero s’est fait connaitre en remportant le premier prix au Salón de Artistas Colombianos en 1958. Ces dernières décennies, il a obtenu une reconnaissance internationale pour ses peintures, dessins et sculptures, avec des expositions à travers le monde. Son art est plébiscité par les grands musées, les sociétés et collectionneurs privés.

De 1949 à 1950, Botero a travaillé comme scénographe, avant de s’installer à Bogota en 1951. Sa première exposition a eu lieu à la galerie Leo Matiz à Bogota, quelques mois après son arrivée. En 1952, Botero a voyagé avec un groupe d’artistes à Barcelone, où il a séjourné brièvement avant de s’installer à Madrid pour étudier à l’Académie de San Fernando. Read more »