Posts Tagged ‘Juan Valdez’

Quelques trucs que j’adore en Colombie…

{lang: 'fr'}

La Colombie, en dehors des classiques « nature, amabilité des gens » et j’en passe, possèdent bien d’autres atouts intéressants pour le commun des mortels.

1 – Les supermarchés sont ouverts le dimanche… toute la journée !
Je sais qu’en tant que Français, cela nous hérisse un peu le poil. Quid du dimanche, journée de repos sacré (du moins l’après-midi) pour se retrouver et partager en famille? Les entreprises colombiennes n’en ont cure… ainsi que du code du travail colombien il me semble également.
Enfin, d’un point de vue de « client égoïste », il est très pratique de pouvoir aller à n’importe quelle heure et n’importe quel jour au supermarché.

2 – Tout le monde livre à domicile !
Les « tiendas » (épiceries) de quartiers, les restaurants et même assez surprenants les pharmacies ! Vous voulez quelque chose en Colombie? Eh bien, nul besoin de se déplacer. Vous appelez et on vous livre vos médicaments, vos repas, etc. C’est quand même assez pratique quand il est tard le soir ou qu’après une dure journée, vous n’avez plus envie de mettre le nez dehors.

3 – En Colombie, tout se répare !
Cela rappelle la France d’il y a quelques décennies où vous pouviez trouver facilement un cordonnier, un rempailleur de chaises, des couturières etc.
En Colombie pour les vêtements, ils appellent ça « clinicas de ropa », c’est assez poétique quand on y réfléchit. Comment humaniser des vêtements et peut-être donner envie à leurs propriétaires de débourser quelques pesos pour leur réparation.
Vous avez également ici la « clinica del rayon » pour les petits (ou gros) accrochages sur la voie publique. Une entreprise qui a assurément le vent en poupe tant la conduite « collée-serrée » des Colombiens peut générer des accrochages entre véhicules.
Et même dans un genre plus marrant – ou plus flippant c’est à vous de voir – « hospitales de muñecas » qui réparent les vieilles poupées usagées.
clinica de ropa 300x200 Quelques trucs que jadore en Colombie...
4 – Juan Valdez !
J’adore cette chaîne de cafés qui a su « s’injecter » l’identité colombienne pour ne pas ressembler à n’importe quel ersatz de Starbucks. On y trouve des desserts typiquement colombiens dans un lieu agréable et confortable. Le seul problème parfois est l’ambiance quelque peu « espanta jopo » (m’as-tu-vu), vocabulaire typiquement costeño, qui règne.
juan valdez cafe 300x225 Quelques trucs que jadore en Colombie...
5 – La température agréable à 7 heures du matin (en tout cas à Barranquilla !)
C’est quand même agréable de partir travailler sans ce maudit froid que nous avons en France une bonne moitié de l’année. Ce n’est pas qu’on a envie beaucoup plus de travailler mais au moins, on sort plus facilement de chez soi (sic).
En parlant de climat, celui de Barranquilla me pose problème une bonne partie de l’année. Il fait chaud et surtout très humide. De quoi me transformer en éponge une bonne partie de la journée ! Mais je ne vous en dis pas plus, cela fera partie d’un prochain article sur les inconvénients de la vie à Barranquilla.

Juan Valdez, l’emblème du café colombien

{lang: 'fr'}

juan valdez cafetero café Colombie 300x225 Juan Valdez, lemblème du café colombienJuan Valdez est ce sympathique cafetero, symbole d’une culture qui fait la gloire de la Colombie. Accompagné de sa mule, Conchita, et entouré des Andes colombiennes, Juan Valdez a mythifié l’image du cafetero colombien, opiniâtre et dur au mal.
Créé en 1960 par l’agence Doyle Dane Bernbach (DDB), le personnage de Juan Valdez a représenté dès sa création les plus de 500.000 cafeteros que comprend la Colombie. Dans un but de développer la consommation de café et de populariser la marque du même nom, la Federación Nacional de Cafeteros a réalisé un coup de génie. Jamais une marque développée par des producteurs agricoles n’avait atteint de tels sommets de popularité en Colombie, allant même jusqu’à posséder de nombreuses boutiques dans des pays comme l’Espagne et les Etats-Unis. Read more »