Posts Tagged ‘Pablo Escobar’

« Faut pas rêver » sur France 3 consacré à la Colombie

{lang: 'fr'}

faut pas rever colombie 300x168 Faut pas rêver sur France 3 consacré à la ColombieCe soir, était diffusé sur France 3 un numéro de l’émission « Faut pas rêver », consacré à la Colombie. Le reportage était découpé en plusieurs parties : la Ciudad Perdida et les Kogis; le renouveau de l’ancienne capitale de Pablo Escobar, Medellín; les fameux pilotes de DC-3 en Amazonie, les indiens Wayuu dans la région de  La Guajira, etc.

Très agréable à regarder, ce numéro de « Faut pas rêver » a cependant un bémol. Ces reportages sont pour la plupart des grands « classiques » des reportages sur la Colombie. Toute personne ayant déjà vu quelques documentaires sur la Colombie, aura entre-aperçu au moins une fois les indiens Kogis, les pilotes fous d’Amazonie ou les câbles permettant aux habitants de villages escarpés de se déplacer d’une colline à l’autre.

Cela est donc un peu dommage de reproposer presque toujours  le même type de reportages, qui plairont aux néophytes et un peu moins aux aguerris de la Colombie.

Pour regarder ce reportage, voici un lien.

« Les deux Escobar » (« The two Escobar »), documentaire de ESPN

{lang: 'fr'}

Réalisé par les fTheTwoEscobars 2010 Les deux Escobar documentaire Colombie 203x300 Les deux Escobar (The two Escobar), documentaire de ESPNrères Zimbalist, « Les deux Escobar » retrace une époque sombre de l’histoire colombienne, l’époque du « narcofootball » où la mainmise des cartels de la drogue sur le football était totale. Pablo Escobar à l’Atletico Nacional de Medellín, les frères Rodriguez à l’ les cartels de la drogue prirent le contrôle des plus grands clubs colombiens et les hissèrent au sommet du football sudaméricain, entraînant avec eux corruption et copinage entre trafiquants et joueurs.
A cette même époque, la Colombie connaissait une génération exceptionnelle menée par El Pibe Valderrama, El Tino Asprilla et Andres Escobar, capitaine de la sélection et joueur de l’Atletico Nacional de son homonyme, Pablo Escobar. Suite au 5-0 infligé à l’Argentine à Buenos Aires, tout un pays commençait à rêver d’une victoire lors de la Coupe du Monde 94 aux Etats-Unis. Read more »

« La Grande Traque », Pablo Escobar, le roi de la cocaïne, nouvelle émission de France 2

{lang: 'fr'}

La Grande Traque Pablo Escobar France 2 La Grande Traque, Pablo Escobar, le roi de la cocaïne, nouvelle émission de France 2Ce soir, à 22h45 sur France 2, un nouveau programme démarre. Il s’agit de « La Grande Traque ». Dans la lignée de « Faites entrer l’accusé », France 2 et son présentateur Nicolas Poincaré nous feront revivre la cavale des plus grands criminels de la planète.
Pour le premier numéro, ils ont choisi un grand classique, Pablo Escobar, qui, au panthéon des grands criminels, n’est sûrement devancé que par le caïd de Chicago, Al Capone. Cette émission d’une heure trente retracera les étapes de cette chasse à l’homme. Les journalistes Manolo d’Arthuys et Renaud Fessaguet feront témoigner les principaux acteurs de cette traque qui coûta la vie à l’homme le plus recherché de la planète.

« Les péchés de mon père », documentaire d’Arte sur le fils de Pablo Escobar

{lang: 'fr'}

Les péchés de mon pere Pablo Escobar Sebastian Marroquin documentaire Arte 300x169 Les péchés de mon père, documentaire dArte sur le fils de Pablo EscobarSebastian Marroquin est loin d’avoir eu une vie ordinaire. Il est le fils du parrain de Medellín, Pablo Escobar. A la mort de son père, il a dû fuir la Colombie avec sa mère et sa soeur suite aux menaces de mort perpétrées par les ennemis de son père. En Argentine, il a pris un nouveau départ ainsi qu’un nouveau nom.
Quinze ans plus tard, Sebastian Marroquin revient en Colombie suite au projet de documentaire de Nicolas Entel. Le réalisateur argentin a le désir de réconcilier les fils meurtris de Lara Bonilla et Carlos Galán avec le fils de leur bourreau, Pablo Escobar.
Au début des années 80, Pablo Escobar veut se lancer dans la politique. Il s’intéresse au mouvement du Nuevo Liberalismo, fondé par Bonilla et Galán. Read more »