Posts Tagged ‘Parc National Tayrona Santa Marta’

5 lieux touristiques à visiter en Colombie

{lang: 'fr'}

carthagene colombie 300x225  5 lieux touristiques à visiter en ColombieSi lors de votre voyage en Colombie, vous ne devez choisir que cinq lieux à visiter. Ce seront ces derniers car ils allient toutes les qualités de la Colombie : nature à couper le souffle, authenticité et simplicité des gens, et  superbe architecture coloniale.

1 – Cartagena de Indias (Carthagène des Indes)
Port historique des Caraïbes, Cartagena fut pendant de nombreux siècles la tête de proue de l’empire espagnol dans cette région. A l’heure actuelle, elle est devenue la principale destination touristique en Colombie, enchantant les touristes grâce, entre autres, à la Ciudad Amurallada et au fort San Felipe de Barajas.

2- Parc Tayrona
Le Parc Tayrona est le deuxième parc le plus visité de Colombie derrière le Parc National Islas Corales del Rosario y San Bernardo. Il constitue un lieu parfait pour se promener et découvrir la faune et la flore colombienne. De magnifiques plages vous permettent également de vous baigner.

3 – Le village Taganga
Le village Taganga est un village de pêcheurs d’environ 3.000 habitants, qui doit sa réputation à sa proximité avec le Parc Tayrona. Il constitue, en effet, une des portes d’accès principales au parc. Taganga concentre également la majorité des hôtels, des entreprises de plongée, de location de barques, etc. de la région. Read more »

Interdiction pour les touristes d’entrer dans certaines zones sacrées du Parc Tayrona

{lang: 'fr'}

sierra nevada santa marta colombie 300x200 Interdiction pour les touristes dentrer dans certaines zones sacrées du Parc TayronaAfin de garantir aux communautés autochtones de la Sierra Nevada de Santa Marta le respect de leurs espaces de rituels et traditions, l’Unité nationale des Parcs a émis une résolution interdisant temporairement et préventivement, la présence de touristes dans ces zones définies comme des sites sacrés pour cette culture.

Les sites où ne pourront plus entrer les touristes sont : Jate Teluma à Playa del Puerto y Caimán; Terúgama-Teugamun-Teilluna dans le secteur de Pueblito; Uleillaka dans la zone de Cañaveral; et Java Nakumanke à Bahía Chengue.

Pour les indigènes kogis, wiwas, kankuanos et arhauacos, dans la Sierra Nevada de Santa Marta et dans le Parc Tayrona existent des lieux considérés comme sacrés et protégés pour ces cultures. Certains sites tels que des grottes, des rivières, des lacs, des temples ou des rochers, où les indigènes effectuent des cérémonies et déposent leurs offrandes. Read more »

Plages et beautés naturelles à Santa Marta

{lang: 'fr'}

taganga colombie 300x184 Plages et beautés naturelles à Santa MartaQuand vous pensez à Santa Marta, considérée comme l’une des perles de la Caraïbe colombienne, il vient à l’esprit une ville où les touristes profitent de la culture, des plages et de la nature. Lors de ma visite à l’ancienne ville de Colombie, fondée en 1525 par le conquérant Rodrigo Bastidas, je n’ai pas eu le temps de profiter de tout ce qu’elle offrait.

Tout d’abord, c’était la visite obligatoire à la Quinta de San Pedro Alejandrino, où Simon Bolivar est mort en 1830. En outre, Santa Marta, la capitale de Magdalena, avec 500.000 habitants, a la première cathédrale du pays et des maisons et des rues pleines de légendes.

Taganga, la prochaine destination est un pittoresque village de pêcheurs, pour ceux qui aiment les plages, les paysages et des conditions optimales pour la plongée. Sur la promenade il y a des kiosques, des groupes d’accordéon et on peut manger du poisson frais. Depuis Taganga, des bateaux remplis de touristes vont passer la journée à Playa Blanca, à une demi-heure du port.

A 34 km, il y a le Parc Tayrona, un écosystème naturel de 15.000 hectares de terres et 3.000 marins. Il y a 83 kilomètres de plages immaculées à la beauté incroyable, entourées d’une nature luxuriante. Read more »

Cabo de la Vela, le trésor de la péninsule de La Guajira

{lang: 'fr'}

cabo de la vela colombie 300x201 Cabo de la Vela, le trésor de la péninsule de La GuajiraLe tourisme sur la côte Caraïbes colombienne est la plupart du temps incarné par Cartagena de Indias et par le charme de la Ciudad Amurallada; et par Santa Marta et le Parc Tayrona qui conquiert de plus en plus de touristes nationaux et étrangers. Cependant, ces destinations restent relativement conventionnelles et sont l’apanage de la plupart des touristes. Si l’on veut sortir des sentiers battus, éprouver un tant soit peu d’aventure et d’immensité, il faut se rendre au Cabo de la Vela, l’un des plus bels endroits de la planète dixit quelques touristes qui ont eu la chance de visiter ce site au nul autre pareil sur la côte caraïbe.

Cabo de la Vela se trouve dans la péninsule de La Guajira, pas très loin de la frontière vénézuélienne. Il reste un site relativement préservé des touristes (même si leur nombre augmente d’année en année) de par sa situation géographique isolée et sa région pas encore complétement sécurisée (du moins dans les têtes). Pour s’y rendre, le plus facile est soit de partir de Santa Marta en voyage organisé, soit de Riohacha en bus et en jeep.
Cabo de la Vela est un cap relativement désertique qui abrite un petit village de pêcheurs et une partie de la communauté indigène des Wayuu, qui nomment ce lieu, Jepirra. C’est un endroit sacré pour ce peuple car il serait une « passerelle » vers l’au-delà pour leurs âmes défuntes. Read more »

Le Parc National Tayrona et Santa Marta parmi les vingt destinations les plus en vue en 2012 selon National Geographic

{lang: 'fr'}

santa marta magdalena colombie 300x225 Le Parc National Tayrona et Santa Marta parmi les vingt destinations les plus en vue en 2012 selon National GeographicLe Parc National Tayrona, ses plages, sa Ciudad Perdida et Santa Marta sont classés comme l’une des 20 destinations internationales phares de 2012 par la revue touristique Traveler du National Geographic.
« Les belles plages du Parc National de Tayrona sont une référence dans le nord de la Colombie. Les terrasses de la Ciudad Perdida brillent comme un phare vert déclarant la renaissance du pays comme destination touristique dans les Caraïbes et en Amérique du Sud « , souligne la revue.

La publication comprend une galerie photo avec des images des Ecohabs, les plages, les rues de Santa Marta et les terrasses de la Ciudad Perdida. La destination colombienne a rejoint des endroits reconnus et fameux comme Londres, l’Islande, la Thaïlande et Dresde, entre autres.
La capitale du département de Magdalena est une des destinations touristiques promue par Proexport Colombia à niveau international comme destination de tourisme vert et estival. En 2011, Proexport a invité plus de 15 journalistes de médias spécialisés dans le tourisme, venant d’Espagne, d’Allemagne, d’Argentine, de Russie, du Royaume-Uni, de France, des Etats-Unis, d’Uruguay et du Venezuela, afin de connaître toutes les merveilles de cette région. Read more »

Le Parc National Tayrona : Un héritage à profiter et à préserver

{lang: 'fr'}

101 1687 300x225 Le Parc National Tayrona : Un héritage à profiter et à préserverArticle rédigé par une amie colombienne :

Si vous êtes amateur d’écotourisme, d’aventure, de camping, de randonnées, de plages, de natation, de soleil et des sons de la nature, il y a un endroit parfait pour vos prochaines vacances : le Parc Naturel Tayrona, déclaré en 1964 Parc National.

Situé dans la ville de Santa Marta, baigné par l’océan Atlantique, le Parc Tayrona est un paradis naturel, signalé en 2010 par les publications « Lonely Planet »comme une des dix destinations touristiques à visiter dans le monde.

Baies, plages, mangroves, coraux, récifs se complètent dans un paysage sylvestre aux collines de roches blanches se levant pour créer des sentiers magiques fourrés d’histoire, où l’on peut se promener pour évoquer les empreintes sacrées des anciens habitants : les «Tayronas», un peuple chasseur nomade qui date du VIIème siècle, lequel avait une organisation sociopolitique et possédait des connaissances sur la céramique, l’orfèvrerie et l’architecture traduites en un sanctuaire de ruines archéologiques et nature invitant à la rencontre avec soi-même. Read more »