Posts Tagged ‘perro come perro’

« Todos tus muertos », dernier film de Carlos Moreno, le réalisateur de « Perro come Perro »

{lang: 'fr'}

todos tus muertos carlos moreno colombie Todos tus muertos, dernier film de Carlos Moreno, le réalisateur de Perro come PerroTodos tus muertos, dernier film du réalisateur Carlos Moreno, est actuellement dans les salles en Colombie. Récompensé par le prix de la meilleure photographie au dernier Festival de Sundance, Todos tus muertos relate l’histoire d’un campesino qui découvre, un beau jour d’élections, un tas de corps entreposés sur ses terres. Bien décidé à s’en débarrasser, il en informe le maire qui, en pleines élections, ne souhaite surtout pas que cette affaire s’ébruite.
S’inspirant d’une histoire vraie, Carlos Moreno dépeint, de manière surréaliste, une situation pour la moins solennelle et macabre. Teinté d’humour noir, ce film met en scène les vicissitudes du conflit colombien sur un ton cynique et décomplexé.
Ceux qui, comme moi, avaient apprécié Perro Come Perro, auront sûrement l’envie de découvrir un deuxième film plein de promesse. Read more »

Perro come perro

{lang: 'fr'}

cineestre pcp g 232x300 Perro come perroFilm réalisé par Carlos Moreno en 2006. Il a realisé un score encourageant dans les salles, environ 290 000 spectateurs. Il n’y a apparemment pas de sortie DVD prévue en France mais pour les anglophones il est disponible en version anglaise (Dog eat dog).
Dans la chaleur (et c’est le cas de le dire) de Cali, les « chiens » se mangent entre eux. El Orejon, caïd agoraphobe vit dans sa tour d’ivoire. Il a embauché Victor Peñaranda (Marlon Moreno) pour retrouver deux jumeaux auxquels il a prêté une forte somme d’argent. Il lui adjoint les services d’un gros bras en la personne de Benitez (Oscar Borda). Celui-ci est rongé par une malédiction jetée par une prêtresse vaudou…
C’est un thriller comme on aimerait en voir plus souvent. Ca sent le souffre et la testostérone dans les rues de Cali. Une sensation de chaleur omniprésente  et l’attitude dure et implacable des protagonistes donnent une atmosphère pesante à ce film. On est loin des thrillers « gentillets » à l’americaine. N’hesitez pas à voir ce film pour une plongée sans concession dans les bas-fonds de Cali.